Utilisation des marbres PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Les marbres modernes désignent les marbres utilisés dans le utilisation des marbres PDF occidental à partir de la Renaissance et jusqu’à nos jours. Médicis souverains de Toscane en Italie, et de Louis XIV en France. La Sicile compte plus de cent sortes de marbres : Le Sicile, dit aussi Sicile antique.


Ses couleurs rouges, blanches, vertes ou grises, sont très vives et imitent celles des jaspes et forment des taches, des rubans rayés, des veines. Il est susceptible d’un lustre éclatant. La Toscane avec Les marbres de Sienne qui sont de plusieurs sortes : le jaune de Sienne, d’un jaune doré avec des flasques et des veines gris-noirâtres. Exploité à Montarrenti de la commune de Sovicille près de Sienne.

Duomo de Florence et la Cathédrale d’Orvieto. Ce marbre est composé de petites parties jaunâtres formant, par leur réunion, de grandes taches entourées de veines gris-bleuâtres tendant au rouge. Le marbre vert de Florence, c’est un marbre serpentineux. Les marbre de Carrare , un des marbres les plus connus et des plus diffus, surtout les blancs. Le Vert de Prato, marbre serpentineux, vert foncé tacheté de noir et de blanc, c’est le marbre vert emblématique de l’architecture de la Toscane, où il est souvent associé en contraste avec le blanc de Carrare. Les marbres vénitiens et en particulier ceux de Vérone, sont extrêmement variés et une trentaine de carrières fournissent ou ont fourni plusieurs espèces de marbres : Le mandelato est un marbre mélangé de taches jaunes et blanchâtres.

Brèche de Vérone, espèce de poudingue jaunâtre à noyaux ronds ou oblongs, jaunes, bruns, rouge et gris, cimentés par une pâte sablonneuse composée de grains de mêmes couleurs. Le socle de la statue du Nil de la fontaine des Quatre-Fleuves à Rome est en ce marbre. Marbre de Bergame, vert tacheté de gris et de noir intense. Marbre de Mergozzo, de la commune de Mergozzo au bord du lac Majeur. Il est blanc veiné de noirâtre. La plupart des églises de Milan sont ornées de ce marbre et la cathédrale en est bâtie.

Les Marbres des Abruzzes, un est blanc et l’autre coquillé. Marbres du Trentin : Marbre vert du Trentin, vert mêlé de blanc, les pyrites qu’il contient le rendent difficile à travailler. Marbre brèche du Trentin, connu sous le nom de brèche de Vérone, dans les hautes montagnes de Vallarsa. Sur un ciment rouge, il présente un grand nombre de taches bleues, rouges pâles, cramoisies, etc. Les façades est du château de Louis XIII autour de la  Cour de marbre . En France, le goût pour les marbres date de Louis XIV et de son ambition fera découvrir de nombreuses carrières allant du nord de la Belgique jusqu’aux Pyrénées. Brocatelle de Moulins, marbre coquillé, gris-bleuâtre, veiné de brun et jaune doré.