Une paysanne russe PDF

La révolution russe de 1905 englobe l’ensemble des troubles politiques et sociaux qui agitèrent l’Empire russe en 1905. L’évolution économique et sociale du pays avait fait monter les oppositions libérales, une paysanne russe PDF, socialistes et révolutionnaires au régime tsariste. 1925 par Le Cuirassé Potemkine, film de Sergueï Eisenstein, en est restée un symbole.


A Iasnaïa Poliana, tout près d’un Tolstoï au sommet de sa gloire, vivait une paysanne apparemment aussi anonyme que ces millions de moujiks qui composaient une Russie aujourd’hui disparue : un « cœur simple » qui d’emblée a incarné aux yeux de Tolstoï une réalité qui dépassait sa propre fiction. À la veille de l’abolition du servage, en 1861, Anissia se retrouve mariée sans qu’on lui demande son avis. Commence alors une existence sans relief dont pourtant vont découler des petits faits au début sans conséquence, puis, peu à peu, la tragédie, l’une de ces tragédies immémoriales où se disloque le destin
des individus. Plus qu’un récit, Une paysanne russe est un chant aux registres multiples où alternent les mélopées de deuil, les ritournelles des bonheurs quotidiens et les accents d’une force vitale qui
jamais n’abandonne Anissia. Fasciné par cette « histoire vraie » aux antipodes de sa propre histoire, Tolstoï l’a écoutée et finalement écrite. L’auteur rencontre ici non seulement son personnage, mais aussi et surtout son rêve d’écrivain : l’inverse de ce qu’il est, son double extrême.

Cependant, ces réformes sont de simples aménagements, pas des bouleversements. Tout reste encore sous la coupe du souverain, rien n’est délégué. Okhrana, dans le cadre des Règlements provisoires. Les Règlements provisoires permettent de mettre en place un quasi état de siège. La police peut procéder à des perquisitions et à des arrestations sommaires, à des emprisonnements sans jugement. Cette prison préventive pouvait durer de quatre à six mois. En cas d’absence de preuves ou de preuves insuffisantes, les autorités peuvent emprisonner ou déporter administrativement tout suspect pour une durée de un à cinq ans.