Théorie politique du libéralisme PDF

Pour le libéralisme classique, le rôle légitime de l’État est la protection des libertés individuelles. L’État assure les fonctions dites  régaliennes  de police, de justice et de défense. Le libéralisme s’est historiquement construit contre l’absolutisme. Aux États-Unis actuellement, le mouvement théorie politique du libéralisme PDF prône une réduction radicale de l’État et de ses prérogatives.


Notre travail de recherche, depuis notre thèse à l’IEP débutée en 2005 , se situe sur l’axe d’étude de la notion de libéralisme, avec un double branchement de recherche : une démarche déductive qui consiste à penser les paramètres de ce qui pourrait constituer un libéralisme de l’islam européen ; une optique inductive qui consiste à penser l’archéologie de ce que l’on peut définir comme le libéralisme sociologique et politique dans la sphère arabe que nous qualifions de libéralisme de première génération (1880-1980). Cet ouvrage est une introduction à nos travaux permettant de définir les axes et les questionnements en cours.

Aristote –  Qui doit exercer la souveraineté ? Cette méfiance envers la démocratie vue comme un moyen et non comme une fin en soi reste depuis un des fils conducteurs des penseurs du libéralisme politique. Tocqueville oppose ainsi la  démocratie jacobine  avec un État tout puissant à la  démocratie libérale  dans laquelle le pouvoir est encadré et les individus respectés. Il écrit ainsi :  Les traditions démocratique et libérale sont cependant d’accord pour dire que, chaque fois que l’action de l’État est requise, et particulièrement si des règles coercitives sont à établir, la décision doit être prise à la majorité. Pour dépasser ces limites, il propose dans Droit, législation et liberté un nouveau système qu’il appelle démarchie et qui s’apparente au régime de démocratie libérale, système politique qui caractérise les démocraties qui fondent leur légitimité sur la défense des libertés individuelles. Aux États-Unis, le mot  liberalism  fait référence aux thèses défendues notamment par le parti démocrate à partir des années 1930, à l’époque du New Deal.