Schtroumpferies, tome 2 PDF

En pratique : Schtroumpferies, tome 2 PDF sources sont attendues ? Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Statue à l’effigie de la Schtroumpfette à Samsun, en Turquie. La Schtroumpfette est un personnage de fiction de la série de bande dessinée Les Schtroumpfs, créée par Peyo.


Entre deux grandes aventures, les Schtroumpfs ne demeurent pas inactifs et leur inventivité s’exprime de multiples façons. Un premier recueil de 44 « Schtroumpferies » témoigne de la diversité de leurs aptitudes et illustre autant de gags farfelus.

Son apparition dans la série se fait lors de la publication de l’aventure dans Le Journal de Spirou du 7 avril 1966. La Schtroumpfette est le premier Schtroumpf féminin. Gargamel, sorcier à l’imagination intarissable, pour semer la zizanie dans le village des Schtroumpfs. Dans les premiers albums où elle apparaît, la Schtroumpfette ne s’exprime pas en schtroumpf, mais en langage humain.

Il semble qu’auparavant les Schtroumpfs n’avaient jamais vu le sexe opposé, comme en témoigne leur réaction de surprise devant la nouvelle arrivante. Le personnage de la Schtroumpfette, bien avant d’être un aspect physique, est un caractère. Les pauvres Schtroumpfs, d’un naturel hospitalier, se soumettent aux nombreux caprices de cette dernière, avant de l’exclure du groupe en usant de différents subterfuges pour lui faire croire qu’elle a pris du poids. Lors de sa première apparition, la Schtroumpfette porte une robe et des chaussures blanches et elle a les cheveux courts et noirs. Sa métamorphose lui confère un pouvoir particulier auprès des Schtroumpfs, qui tombent tous sous son charme. Plus personne n’ose la contredire, ce qui se révèle dangereux pour la communauté : elle obtient du Schtroumpf poète qu’il ouvre la vanne du barrage en amont du village, ce qui provoque l’inondation du village.

L’album Les Schtroumpfs olympiques, qui comporte trois récits, marque une évolution importante de la Schtroumpfette. Elle n’est plus présentée comme une blonde manipulatrice, usant de son charme pour parvenir à ses fins, mais comme une récompense : celui qui remporte les Jeux aura droit à une bise de la Schtroumpfette. Ce qui provoque une cohue au bureau d’inscription. Au fil des nombreux récits, la Schtroumpfette occupe différentes fonctions. Elle est infirmière, garde-malade, mais aussi chef des Schtroumpfs. Elle assume également, et de façon permanente, le rôle de mère pour le Bébé-Schtroumpf.

Elle est définitivement admise comme un membre à part entière du village. L’album La Grande Schtroumpfette en est l’exemple parfait puisque la Schtroumpfette prend conscience que les Schtroumpfs l’apprécient énormément, mais la considèrent comme une blonde un peu niaise. Notons que la Schtroumpfette n’est pas le seul personnage féminin : en effet, parmi d’autres, il y a aussi Sassette, façonnée cette fois-ci par les Schtroumpfs, qui apparaît dès le treizième album. Cependant, ces deux personnages sont apparus plus tardivement que la Schtroumpfette, qui est donc restée longtemps le seul personnage féminin de l’univers des Schtroumpfs.