Pudeur: De l’usage de la feuille de vigne PDF

La pudeur: De l’usage de la feuille de vigne PDF est la limitation arbitraire ou doctrinale de la liberté d’expression de chacun. La censure peut prendre aussi la forme de censure liée à l’âge.


Bien que le XVIe et le XVIIIe siècle aient connu des campagnes de pudeur, c’est au XIXe siècle que le débat atteint son apogée. La feuille de vigne s’impose alors comme le symbole de la décence, artistes ou censeurs s’attachant moins à la nudité du corps qu’à celle du sexe. A travers une cinquantaine d’oeuvres d’art, Philippe Thiébaut nous propose une lecture singulière de l’histoire du corps.

En latin, le sens primaire du verbe censere avait une valeur religieuse :  déclarer solennellement et selon les formes . Rome en -443, avait pour but de répartir les citoyens en cinq classes censitaires. En latin chrétien, la censura est un examen sévère fait au nom de Dieu. Le besoin de maintenir l’orthodoxie religieuse développe la censure des idées et des opinions. Avec l’arrivée de l’imprimerie, le nombre d’ouvrages explose, risquant d’échapper au contrôle des autorités religieuses. Celles-ci créent un cadre plus solide à la censure.

Dans la Chine et l’Irlande antique, la censure était considérée comme un moyen de régulation des mœurs et de la vie politique. Adam et Ève chassés de l’Éden de Masaccio, avant et après, suppression des ajouts de censure. Les autorités de l’Église catholique nommaient des censores librorum chargés de s’assurer que rien de contraire à la foi ne puisse être publié. Clément XII fit recouvrir d’autres personnages.