Pour un monde de justice et de paix : Entretiens PDF

30 euros pour les étudiants et 60 euros pour les chercheurs, enseignants-chercheurs et professionnels. Nous vous remercions de votre attachement à l’ASRDLF et espérons vous compter parmi nos adhérents 2018 ! 1402 pour un monde de justice et de paix : Entretiens PDF Athènes 2017: deux jours pour le tarif préférentiel! 1386 L’inscription au colloque ASRDLF2017 est ouverte!


Ce livre d’entretiens entre l’Abbé Pierre et le Père Pedro est un événement. Cinquante ans après l’hiver 1954, ensemble, ils lancent un appel pour plus de justice et de paix. Ils ont la même ténacité, la même rage de vaincre la misère et l’exclusion, la même foi. Ils sont les bâtisseurs de cathédrale des sans-abri, les porte-parole des sans voix, la force des faibles. Pour la première fois, un livre réunit ces deux hommes d’exception. Le Père Pedro relève les exclus d’une société malgache qui vit à 80% au-dessous du seuil de pauvreté, en leur rendant dignité par le logement et le travail. Il prolonge ainsi l’action de l’Abbé Pierre avec l’enjeu nouveau de la mondialisation.  » La pauvreté nous menace dans nos pays riches « , dit l’Abbé Pierre,  » la pauvreté n’est pas une fatalité « , répond le Père Pedro. Ces deux témoins dressent un constat alarmant du déséquilibre entre riches et pauvres, tout en ouvrant les perspectives d’une espérance, celle de prendre notre avenir en main. Ce livre est un défi lancé aux générations de demain :  » Nous devons inciter les gens d’aujourd’hui à s’engager davantage, pas dans un rêve, ni dans un mot, mais dans une action « , déclare Pedro.

1355 Prix Aydalot 2017 deuxième et dernier rappel RAPPEL ! 1325 séminaire TVES du 10 nov. 1324 Doctorales 2017 ASRDLF à Clermont! Ici, pas de vérité suprême en prêt-à-porter, pas de maître-à-penser, mais seulement des approximations parcellaires, à un moment donné, selon un certains points de vue « a priori ». RENÉ RIESEL – JAIME SEMPRUN La décroissance ? SERGIO GHIRARDI Établir les limites sans se poser des limites. Peut-on changer le monde sans prendre le pouvoir ?