Plongées sur les plus belles épaves de Provence PDF

Gagnan le principe du scaphandre autonome avec l’invention du détendeur portant leur nom, pièce essentielle à la plongée sous-marine moderne. Les films et plongées sur les plus belles épaves de Provence PDF télévisés de ses explorations sous-marines en tant que commandant de la Calypso ont rencontré une large audience. Philippe Tailliez, l’homme qui fit découvrir à Cousteau le monde sous-marin.


À la convergence des grandes routes maritimes jusqu’au dernier tiers du xxe siècle, les côtes de Provence furent aussi l’un des hauts lieux des combats des deux dernières guerres. Les naufrages y furent malheureusement innombrables et la Méditerranée, entre les îles d’Hyères et Marseille, regorge d’épaves modernes : elles sont des milliers, anonymes ou célèbres, localisées ou introuvables, accessibles ou perdues par plusieurs centaines de mètres de fond, les plus récentes ayant été bien souvent coulées volontairement par la Marine. Témoins des 150 dernières années, elles sont aujourd’hui le repaire des congres et des calamars et l’objectif des plongeurs. Outre l’intérêt historique ou sentimental de ces épaves, elles jouent en effet le rôle de récifs artificiels où la faune s’est développée. Lieux de plongée privilégiés, elles doivent désormais tout autant leur succès à la beauté des sites qu’aux souvenirs qui s’y rattachent. Paquebots et navires de commerce, avions ou navires victimes de la guerre, bâtiments militaires désarmés, une vingtaine d’épaves sont présentées dans ce livre à travers l’histoire du bâtiment et celle de son naufrage, et bien sûr avec la description de l’épave et de la plongée que l’on peut y effectuer.

Daniel Cousteau, le père de Jacques-Yves, est avocat international et assistant d’un homme d’affaires américain. C’est pourquoi Jacques-Yves est né à Saint-André et y est enterré, comme ses parents. France, il découvre la mer dans les calanques près de Marseille où la famille vit désormais. En 1930, après avoir fait ses études préparatoires au Collège Stanislas de Paris, Jacques-Yves Cousteau entre à l’École navale de Brest et embarque sur la Jeanne d’Arc, navire-école de la Marine. Toulon qui prend fin en 1936 avec une affectation sur le cuirassé Condorcet. Comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, les  Mousquemers  seront eux aussi quatre, avec Léon Vêche qui assurait leur logistique, comme le raconte Cousteau dans son livre Le Monde du Silence.

Jacques-Yves Cousteau participa comme tous les marins français aux opérations alliées de septembre 1939 à juin 1940, et notamment, en tant qu’officier canonnier, à l’Opération Vado contre l’Italie. Ayant des amis parmi ses homologues italiens, il rapporte avoir pleuré en service durant le bombardement de Gênes. Marcel Ichac obtient, lui, le prix pour son film À l’assaut des aiguilles du Diable. Si Par dix-huit mètres de fond a été tourné en apnée en 1942, Épaves est le premier film sous-marin tourné à l’aide de scaphandres autonomes. En 1945, Cousteau projette le film Épaves au chef d’état-major général de la marine, l’amiral André Lemonnier. En 1957, l’assistant de Marcel Ichac, Jacques Ertaud, réalise sur la galère de Mahdia son film La Galère engloutie.

La Calypso à Montréal à l’été 1980. En 1953, Cousteau et Dumas narrent les expériences subaquatiques réalisées depuis le milieu des années 1930 dans un livre, le Monde du silence. Dans les années 1960, il dirige au large de Cagnes-sur-Mer et en mer Rouge les expériences Précontinent de plongées en saturation lors d’immersions de longue durée ou d’expériences de vie dans des maisons sous la mer. Logo du Parc océanique Cousteau représentant une baleine bleue autour du globe terrestre, avec le visage de JYC dans sa palette caudale, et autres logos utilisés par le commandant durant sa carrière. Le caveau de la famille Cousteau, à Saint-André-de-Cubzac. Plaque commémorative sur la maison natale de Jacques-Yves Cousteau, à Saint-André-de-Cubzac. Aussi en 1975, en décembre, la Cousteau Society lance une expédition en Antarctique et tourne le troisième et dernier film documentaire à métrage long de Cousteau, Voyage au bout du monde, que ce dernier coréalise avec son fils Philippe.

Il appelle par la suite son fils aîné, Jean-Michel, à ses côtés. En 1981, Jacques-Yves Cousteau se rapproche de la mairie de Norfolk pour construire un  parc océanique  dont la particularité serait de ne contenir ni aquarium, ni animaux vivants. Cousteau se montre intransigeant sur le concept purement civil du parc et n’accepte pas de le modifier. Le projet se chiffre à 25 millions de dollars et Cousteau s’engage à hauteur de 5 millions. Le commandant et son fils Jean-Michel concrétisent le projet de parc océanique à Paris dans le Forum des Halles.

L’idée est de ne mettre aucun animal en captivité mais de jouer sur la puissance de l’image et du son pour plonger le visiteur au cœur des mers et des océans. Le 2 décembre 1990, Simone Cousteau meurt d’un cancer. Jacques-Yves et son fils aîné Jean-Michel se détériorent et leur collaboration prend fin. En 1992, il est invité à la Conférence des Nations unies sur l’environnement et le développement à Rio de Janeiro.

Jacques-Yves Cousteau s’éteint le 25 juin 1997, au petit matin, à Paris, d’un accident cardiaque consécutif à une infection pulmonaire. Il a développé l’imagination de toute une génération. Il est inhumé dans le caveau familial à Saint-André-de-Cubzac en Gironde. Il les essaye en 1939, chacun d’eux en deux occasions différentes, et lors de chaque essai, ayant atteint respectivement les profondeurs de 17 et de 15 mètres, il subit de graves symptômes liés à l’hyperoxie et perd connaissance. Il survit à chaque fois en ayant été assisté par des marins restés en surface pour le secourir en cas de besoin. L’élaboration du prototype du premier détendeur moderne commence en décembre 1942, lorsque Cousteau rencontre Émile Gagnan. Air liquide sont beaucoup plus sûres et à plus grande capacité en réserve d’air que l’est le réservoir en fer de Rouquayrol et de Denayrouze.