Pathologies maternelles et grossesse PDF

3  –  Critères pédiatriques de maturation d’un nouveau-né à terme 2 . Le tonus d’un nouveau-né pathologies maternelles et grossesse PDF dans le sens caudocéphalique. Figure 4 : Mesure de l’angle poplité chez un hypotrophe à terme.


Les importantes avancées médicales de ces dernières années ont permis à de nombreuses patientes atteintes de pathologies chroniques d’accéder à la grossesse. Ces mutations du monde médical ont notamment influencé le mode de travail des gynécologues-obstétriciens qui ont été amenés à prendre en charge ces patientes de manière plus régulière. Au cours de leur grossesse, ces femmes seront suivies à la fois par le médecin spécialiste de la pathologie et par un médecin obstétricien. Il faut donc que le gynécologue habituellement en charge de la patiente puisse avoir un accès rapide et clair aux informations concernant la pathologie dont souffre cette dernière.
Cet ouvrage doit pouvoir répondre à toutes les questions que peuvent se poser les personnes en contact avec la patiente malade : la grossesse est-elle envisageable ? Quels éléments vont devoir faire l’objet d’une surveillance chez la patiente et le foetus ? Cette grossesse va-t-elle impliquer une modification du traitement habituel ? Des complications inhérentes à la grossesse vont-elles voir le jour ?
L’ouvrage liste ainsi la grande majorité des maladies chroniques et proposent à chaque fois des rappels et une marche à suivre simple afin de gérer au mieux des situations souvent difficiles.

Cet ouvrage est destiné aux gynécologues obstétriciens, aux internes, aux généralistes, aux sages-femmes, et à tous les acteurs de la prise en charge des grossesses à risque.

Alexandra Benachi est professeur des universités, praticien hospitalier, chef du service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction de l’hôpital Antoine Béclère à Clamart.
Dominique Luton est professeur des universités et praticien hospitalier, service de gynécologie-obstétrique, chef de service à l’hôpital Beaujon à Clichy.
Laurent Mandelbrot est professeur des universités, praticien hospitalier et chef de service de gynécologie obstétrique, à l’hôpital Louis Mourier à Colombes.
Olivier Picone est praticien hospitalier, service de gynécologie-obstétrique à l’hôpital Foch à Suresnes.

Ils sont tous présents chez le nouveau-né à terme. Ils disparaissent habituellement entre 2 et 4 mois de vie. Maigrir : votre thyroïde est-elle bien nourrie ? Maigrir Grossir : Si c’était la faute à votre thyroïde ! Cet organe en forme de papillon se situe à la base du cou, sous la pomme d’Adam. C’est une affection qui touche plus souvent les femmes.

Pour ma part, j’observe de plus en plus d’hypothyroïdie chez des jeunes femmes après grossesses. Le terme métabolisme vient du grec   metabolismos   qui signifie changement ou encore transformation. Au repos, l’organisme consomme de l’énergie pour maintenir en activité ses fonctions vitales : circulation sanguine, fonctionnement du cerveau, respiration, digestion, maintien de la température du corps, posture. La quantité d’énergie dépensée varie d’un individu à l’autre selon la taille, le poids, l’âge, le sexe et l’activité de la glande thyroïde. Chez les personnes présentant une hypothyroïdie, ce moteur fonctionne au ralenti.

La quantité d’hormones produites par la glande thyroïde est sous le contrôle d’autres glandes, situées dans le cerveau : l’hypothalamus et l’hypophyse avec la production de de TRH et de TSH. A chaque niveau, il y a des situations pathologiques, des carences ou des traitements susceptibles soit de freiner ou d’accélérer le processus. Les symptômes de l’hypothyroïdie sont liés au ralentissement du métabolisme. Ils dépendent de la gravité du déficit en hormones thyroïdiennes et apparaissent souvent de manière très progressive. Un gain de poids inexpliqué malgré un faible appétit. Un rythme cardiaque ralenti pouvant causer un essoufflement. Une irritabilité et parfois un état dépressif.

Des crampes, des raideurs musculaires et des douleurs aux articulations. Le visage et les yeux enflés. Une peau pâle et sèche, des cheveux secs, une perte de cheveux, des ongles cassants. Une voix plus grave et enrouée. Des cycles menstruels irréguliers et des menstruations plus abondantes, Une infertilité. Une confusion, une difficulté à se concentrer et des pertes de mémoire, surtout chez les personnes âgées. Thyroïde : Les facteurs de risque Le tabagisme durant l’allaitement.