Opus : La ville et ses zones d’ombre PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de opus : La ville et ses zones d’ombre PDF à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir.


Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Les faux gentils enragent de ne plus pouvoir mentir en paix. Les outrances des faussaires sont proportionnelles à l’énormité de leurs trucages dévoilés. Lundi soir, le chef de l’État s’est heureusement démarqué des boutefeux de son camp. Depuis un mois, ceux-ci attisent la haine en déversant leur mépris sur le peuple excédé.

C’est un Macron apparemment contrit qui a tenté d’éteindre les incendies qui accompagnent, chaque samedi, les « gilets jaunes » depuis le 17 novembre. Bientôt nous ne pourrons plus parler de l’immigration. Cela m’étonne un peu de votre part,Monsieur Rioufol,de vous interroger sur les intentions sincères ou non de Macron. La réponse est pourtant dans le titre de votre dernier ouvrage: « Macron.

Circulez, y a rien à voir ! On apprend que ce soir, devant les Villes de France, Edouard Philippe a évoqué « 4 axes » et à part une vague mention de « l’identité », n’a pas évoqué le volet immigration Il a même fait une allusion au débat sur l’identité nationale de l’ère Sarkozy « qui n’avait pas été un succès ». Et à l’avenir on ne le croira plus jamais. Sait-il qu’il est démonétisé en francs ? Les bas-du-front, monsieur Macron, ont mangé de la vache enragée. En réalité vous avez accordé trop parce que trop tard. Maintenant vous êtes traqué, le lifting craque, vous êtes Dorian Gray.

Nous ne pourrons plus parler de l’immigration, ni des ces immigrés qui viennent nous apporter leur culture et leur richesse il y aura un développement qui nous échappera. Le marché de Noël se trouve en plein centre et il y a des barrages a toutes les entrées tout autour du centre ville. Avec des dizaines de policiers qui fouillent les passants 1 par 1. Alors oui je confirme on peut se poser la question comment cela est-il possible que cheriff passe avec tout ça sans se faire prendre? On ne pourra plus aussi parler de religions.