Odontologie du sport PDF

Comment s’inscrire à un DU-Odontologie du sport PDF ? Sélectionnez le domaine de rattachement, le type et la référence de la formation de votre choix.


En France, 30 millions de personnes pratiquent au moins une activité physique ou sportive. On peut donc dire que tous les chirurgiens-dentistes sont concernés par l’odontologie du sport. Sans être une spécialité, l’odontologie du sport nécessite des connaissances pour assurer la santé et le bien-être des sportifs. Il est bien connu que des contre-performances peuvent être d’origine bucco-dentaire ; des améliorations de performances peuvent être obtenues, entre autres, après correction de troubles de l’occlusion bucco-dentaire. De même, la kinésiologie appliquée peut être particulièrement utile aux chirurgiens-dentistes pour des diagnostics et des contrôles de traitement. Faire appel à la kinésithérapie pour accompagner ou suivre certains traitements peut être tout à fait bénéfique. Il est également prouvé que la pratique sportive modifie les paramètres buccaux et tous les sportifs. Enfin, on constate encore trop souvent que des chirurgiens-dentistes ne savent pas faire les orthèses pour sportifs, pourtant devenues banales. Tous devraient avoir cette compétence. Le but de cet ouvrage est d’informer l’ensemble des praticiens aussi bien sur les pathologies bucco-dentaires risquant de diminuer les performances de leurs patients sportifs que sur les moyens de protéger leur santé grâce à des conseils, des soins et des protections adaptés à la discipline qu’ils pratiquent.

Téléchargez votre CV et votre lettre de motivation pour chaque formation. Formations en Sciences du sport : inscription. FACTS 2019, ça commence dès maintenant ! Comment le cerveau évolue-t-il au cours de la maladie d’Alzheimer ? ESEBordeaux poursuit ses actions de prévention avec « Feel Good Campus », pour deux semaines d’actions. Aïe correction automatique, c’est Lorena Delgado !

T’as vu comment elle était habillée ? M 40,8 8,40 40,72 72,40 40,8 Z m -5. L’accent est mis sur l’acquisition des concepts indispensables à acquérir de manière à rendre possible la formation tout au long de la vie. Le rejet de l’exhaustivité : l’enjeu est d’acquérir des concepts qui permettront à l’étudiant au cours de ses études ultérieures et de sa vie professionnelle de disposer des outils pour faire évoluer ses savoirs et ses savoir-faire. La pluridisciplinarité : les métiers de la santé, au service de l’Homme, s’appuient sur de nombreuses disciplines et l’apprentissage de la pluridisciplinarité est nécessaire.

Il convient de préparer, dès le niveau licence, les différentes orientations professionnelles. Dans ce but, la formation comprend, outre un tronc commun, des unités d’enseignement librement choisies ou libres. Elles peuvent également correspondre à une initiation à la recherche à travers des parcours de masters. Elles peuvent enfin concerner des disciplines non strictement odontologiques. Dans le respect du délai fixé à l’article L. Voir : Première année commune aux études de santé. L’unité de formation et de recherche d’odontologie de l’université de Rennes 1.

Elle se déroule au sein d’une UFR de médecine de l’Université française. Ce parcours personnalisé comprend des unités d’enseignement librement choisies parmi des formations dispensées au niveau de l’université. Elles sont de préférence en continuité avec les unités d’enseignement librement choisies au cours du premier cycle. La quatrième année d’études en sciences odontologiques correspond à la première année en vue du diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques. La cinquième année d’études en sciences odontologiques correspond à la seconde et dernière année de formation en vue du diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques, reconnu au grade master.