Nos dents PDF

Please forward this error screen to web-wb-11. Les requins, squales ou sélachimorphes forment un super-ordre de poissons cartilagineux, possédant cinq à sept fentes branchiales sur les côtés de la tête et les nageoires pectorales qui ne sont pas fusionnées à la tête. Les premiers requins sont apparus au nos dents PDF, il y a environ 420 Ma.


100 Ma, beaucoup d’espèces de requins ont adopté leur forme moderne. Malgré une mauvaise réputation véhiculée par les médias, seulement cinq espèces sont considérées comme dangereuses pour l’homme. Ils sont utilisés par l’homme pour de nombreux usages, comme l’alimentation, la maroquinerie, le tourisme, les cosmétiques et sont parfois maintenus en captivité. En tant que superprédateurs, les requins sont indispensables à leur écosystème.

Articles détaillés : Liste des noms vernaculaires de requin et Liste des espèces de requin. Une autre métaphore penche pour cette étymologie : les requins sont parfois qualifiés de  nez , en référence à leur odorat très développé comme les chiens. La surface de la mâchoire, en comparaison avec les vertèbres et les arcs branchiaux du requin, a besoin de soutiens supplémentaires en raison de sa forte exposition à un stress physique et son besoin de force. Le requin a une couche de minuscules plaques hexagonales appelées  tesselles , qui sont des blocs de cristaux de sels de calcium disposés comme une mosaïque. En général, les requins ont une seule couche de tesselles, mais les mâchoires de spécimens de grande taille, tels que le requin-bouledogue, le requin tigre et le grand requin blanc ont deux à trois couches ou plus, en fonction de la taille du corps. Les dents avec des bords dentelés d’un requin-tigre. Les dents pointues et effilées d’un requin mako.

Les mâchoires du requin présentent des particularités uniques dans le monde animal. Fixées sur un tissu fibreux très solide, elles se redressent vers l’extérieur lorsque le requin ouvre la gueule, ce qui lui permet de mordre plus facilement une proie et de la maintenir fermement grâce à la concavité des dents. Certains requins perdent plus de 30 000 dents durant leur vie. L’épine d’un aiguillat noir à l’avant de sa première nageoire dorsale.

Les requins-renards utilisent leur longue nageoire caudale pour rassembler et assommer leurs proies. Un requin soyeux dans son milieu naturel. Le squelette des nageoires est allongé et soutenu par des rayons mous et non segmentés nommés cératotriches, filaments à base d’une protéine élastique ressemblant à la kératine cornée des cheveux et des plumes. La plupart des requins ont huit nageoires. La vitesse et l’accélération dépendent de la forme de la nageoire caudale.