Match olympique à Mexico PDF

Le Stade olympique, lors des Jeux olympiques de 2012. Le Stade olympique durant sa rénovation, en 2014. La préparation du terrain pour la construction du stade a commencé au milieu de l’année 2007 et la construction officielle débuta le 22 mai 2008, bien que les travaux d’empilage pour l’infrastructure aient commencé de manière non officielle 4 semaines avant la date dite. Le stade a une apparence match olympique à Mexico PDF dû à son revêtement extérieur et son toit, qui forme une large muraille où apparaîtront les nombreux champions olympiques historiques, les drapeaux de chaque nations participants et les logos des sponsors.


Songeant au rôle essentiel que le rituel du jeu de balle (tlachtli) jouait chez les Aztèques, l’auteur rend ici à tous les jeux de ballon leur dimension cosmique.

Le design du stade est révolutionnaire par sa structure temporaire qui sera réduite de 80 000 à 25 000 sièges après les jeux, laissant aux organisateurs l’espoir qu’il sera un stade où la communauté évolue de façon durable. La piste d’athlétisme fabriquée par la société italienne Mondo est rouge et révélée le 3 octobre 2011. Les clubs de football de Tottenham et de West Ham ainsi que les clubs de rugby des London Wasps et des Saracens entre autres étaient candidats à la reprise du stade après les Jeux olympiques. En 2013, l’Aviva London Grand Prix se déroule pour la première fois au stade olympique de Londres. Dès l’origine, le stade surdimensionné était prévu pour être complètement réorganisé à l’issue des J.

Championnats du monde d’athlétisme en 2017. Plusieurs matchs se déroulent à l’Olympic Park, devant 50 000 spectateurs. Le 30 octobre 2015 s’y déroule le match de troisième place de la Coupe du monde de rugby à XV 2015. 44 000 spectateurs dans le cadre de la Tournée des « Kiwis ». Le 13 novembre 2016 l’Angleterre y reçoit l’Australie dans le cadre du « Four Nations ». Elle est vaincue 18-36 devant 36 000 spectateurs.