Maladies infectieuses/VIH: Soins infirmiers PDF

Le ruban rouge, symbole de la lutte contre le sida. Maladies infectieuses/VIH: Soins infirmiers PDF sida est le dernier stade de l’infection au VIH, lorsque l’immunodépression est sévère.


Cette quatrième édition du cahier nº 17 recouvre le programme du module ‘ Soins infirmiers aux personnes atteintes de maladies infectieuses / de l’infection par le VIH ‘ du diplôme d’État. Cet ouvrage propose donc une mise à jour complète des connaissances : – réactualisation de l’antibiothérapie des principales infections bactériennes (la résistance croissante aux traitements impliquant la recherche constante de nouveaux traitements) et des traitements du Sida ; – présentation de toutes lesnouvelles substances actives qui agissent sur les infections virales ; – développements sur la lutte contre la douleur (notamment grâce aux échelles d’évaluation), l’infirmier(e) ayant un rôle prépondérant à ce niveau du fait de ses nombreux contacts avec le patient. Un chapitre en début d’ouvrage développe le rôle propre de l’infirmière en service de pathologie infectieuse, soulignant le rôle éducatif de l’infirmière ainsi que l’importance cruciale de son soutien psychologique et affectif. Des encadrés intitulés ‘ Points clés ‘ sont insérés pour mettre en valeur les connaissances incontournables. La compréhension et l’acquisition des connaissances sont facilitées par une présentation tout en couleurs : – maquette en couleurs afin de mettre en valeur la structure du cours ; – nombreux schémas, tableaux et photographies en couleurs afin de faciliter l’apprentissage des connaissances. Et toujours, en fin d’ouvrage : un cahier d’entraînement, pour permettre à l’étudiant de tester ses connaissances et de s’entraîner à la résolution de cas concrets.

Il conduit à la mort des suites de maladies opportunistes. Une pandémie s’est développée à partir de la fin des années 1970, faisant de cette maladie un problème sanitaire mondial. Les trois modes de transmission du VIH ont chacun leurs particularités : par voie sexuelle, par voie sanguine et durant la grossesse et l’allaitement. La plupart des infections par le VIH ont été ou sont encore acquises à l’occasion de rapports sexuels non protégés. Le meilleur moyen de protection contre le VIH dans ce mode de transmission est le préservatif. Le mode de contamination par voie sanguine concerne tout particulièrement les usagers de drogues injectables, les hémophiles et les transfusés.

Cependant, trois études, l’une menée par PJ. Ces cellules sont en effet les  coordinatrices  de la réponse immunitaire : elles jouent un rôle tout à fait central. La mort des cellules infectées est consécutive au détournement de la machinerie des lymphocytes, qui ne peuvent plus fabriquer leurs propres molécules, ainsi qu’à la destruction de l’intégrité membranaire au moment de la sortie des virus néoformés. En l’absence de traitement, la quasi-totalité des patients infectés par le VIH évolue vers le sida, phase ultime de la maladie. Les raisons de la latence de l’apparition de la maladie demeurent inexpliquées de façon satisfaisante. Zona au cours des cinq dernières années.