Les verres PDF

Verrès est l’héritier de la grande famille plébéienne des Licinii. Il est le fils d’un sénateur du même nom, mort les verres PDF 71 av. Cilicie au service du proconsul Gnaeus Cornelius Dolabella. Il commence sa carrière de pilleur de temples et de patrimoines, publics et privés.


Grâce à cela, il affermit l’accès de Rome sur les ressources de l’île. Pendant son mandat, il écrase les villes d’impôts illégaux et s’approprie toutes les œuvres d’art de la province romaine. Mais les Siciliens ne se laissent pas faire et déposent une plainte contre lui en 70. Ils refusent l’avocat officiel et font appel à Cicéron. Lors du procès, Cicéron fait une brève introduction puis passe tout de suite à l’audition des témoins.

Les témoignages sont si accablants que Verrès s’enfuit en exil à Marseille et est condamné par contumace à verser aux Siciliens un million et demi de sesterces. Verrès, qui a joui impunément toute sa vie des richesses accumulées, est exécuté par Marc Antoine lors de la proscription lancée peu après la formation du Second triumvirat. François Hinard, Les proscriptions de la Rome républicaine, Rome, Publications de l’École française de Rome, 1985, p. Julien Dubouloz et Sylvie Pittia, La Sicile de Cicéron: lectures des Verrines, Presses universitaires de Franche-Comté, 2007, p. Yves Denis Papin, Chronologie de l’histoire ancienne, Éditions Jean-Paul Gisserot, 1998, p. Catégories : Personnalité du Ier siècle av. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 8 février 2019 à 02:02. Cet article est une ébauche concernant la chimie. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ?