Les valeurs des Européens : Évolutions et clivages (Science politique) PDF

La racine du mot haredi est harada, le mot le plus fort en hébreu pour la peur. Les orthodoxes  modernes  et les haredim ne diffèrent pas d’un point de vue théologique, les valeurs des Européens : Évolutions et clivages (Science politique) PDF dans leur mode de vie et leurs orientations politiques.


Suite de la grande enquête consacrée aux valeurs des Européens, illustrée par l’Atlas sorti au printemps 2013 et commentée ici dans le détail. Cette analyse des évolutions sur la longue période (1981-2008) des valeurs des Européens est traitée par grands domaines de valeurs et par thématique transversale.

Pendant des siècles, la notion de Juifs orthodoxes n’existait pas : il aurait fallu pour cela des Juifs hétérodoxes. Allemagne un  judaïsme réformé , qui entendait réviser la place du Talmud. Le  judaïsme orthodoxe  a donc dû se définir comme gardien de la tradition religieuse. Mais la question de la  modernisation  de la religion juive n’a pas été la seule posée. Et sur ces différents points, les réponses entre orthodoxes ont divergé.

Les Juifs doivent rester proches de leurs valeurs, mais ils peuvent participer à la vie sociale de la société dans laquelle ils évoluent. Un autre courant a en revanche rejeté en bloc l’entrée dans les sociétés occidentales, considérées comme antinomiques dans leurs valeurs avec la tradition juive. Ce courant s’est surtout exprimé en Europe centrale et orientale. Dans un premier temps, les orthodoxes sont restés assez unis. Ainsi, la néo-orthodoxie allemande et les conservateurs est-européens ont fondé ensemble le parti Agoudat Israël en 1912 en Pologne. Ils sont à l’époque pénétrés des risques courus par les Juifs religieux en général, et se rassemblent donc.