Les métiers du droit, édition 2000 PDF

Please forward this error screen to cpanel. Les métiers du droit, édition 2000 PDF de neuf sur le site ?


Les Journées européennes du patrimoine sont des manifestations nationales annuelles, instaurées actuellement par plus d’une cinquantaine de pays, sur le modèle des  Journées Portes ouvertes des monuments historiques  créées en 1984 par le ministère de la Culture français. Ces manifestations locales dont les dates s’étalent de fin août à début novembre, permettent au public la découverte de nombreux édifices et autres lieux qui ne sont souvent qu’exceptionnellement ouverts au public, ou de musées dont l’accès devient alors exceptionnellement gratuit ou à prix réduit. 3 octobre 1985, à Grenade, au cours de la deuxième conférence du Conseil de l’Europe entre les ministres responsables du patrimoine architectural, Jack Lang propose d’étendre l’initiative au niveau européen. Redevenu ministre de la Culture en 1992, Jack Lang passe la  Journée portes ouvertes dans les monuments historiques  de un à deux jours, change son nom  Journées nationales du patrimoine . Cette même année, ce sont 24 pays qui participent aux Journées européennes du patrimoine, puis en 1995 ce sont 34 pays européens qui s’associent à la manifestation et 13 millions d’Européens qui visitent les 26 000 monuments ouverts pour l’occasion.

Turquie crée la même manifestation que les pays européens. En 2001, Taïwan imite les 47 pays déjà associés à la manifestation, pourtant toujours qualifiée d’européenne. Ainsi, en 2003, dans 48 pays, 19,8 millions de visiteurs partent à la découverte de leur patrimoine. Ces journées sont un moment privilégié permettant aux Français de visiter leur patrimoine national, monuments, églises, théâtres, châteaux, mais aussi des demeures privées, des banques, des tribunaux, des préfectures, palais de justice, hôtels de ville, chambres de commerce, etc.

Elles sont organisées sous l’égide du Ministre de la Culture par la Direction du patrimoine culturel et par les différentes directions régionales des affaires culturelles. Contrairement à une idée très répandue, les ouvertures ne sont pas obligatoirement gratuites. La gratuité est presque systématique dans les monuments publics dépendant de l’État et les musées ayant le label Musée de France, en ce qui concerne les domaines privés ou ceux qui dépendent de collectivités locales ou d’établissements publics, les tarifs sont laissés à l’appréciation du propriétaire du lieu. Ces journées du patrimoine sont lancées chaque année le troisième week-end du mois de septembre. Les villes des autres régions ne sont pas en reste pour présenter au public leur patrimoine culturel, industriel, architectural et historique ayant participé à l’histoire de la commune. De plus en plus de propriétaires privés se lancent dans cette opération pour présenter leur patrimoine. En 1992, Jack Lang redevient ministre de la Culture, la Journée portes ouvertes dans les monuments historiques passe de un à deux jours, change de nom et devient les Journées nationales du patrimoine.

En 2000, à l’initiative du ministre de la Culture Catherine Tasca, la manifestation est appelée Journées européennes du patrimoine. Lors de l’édition 2005, plus de 12 millions de visiteurs ont investi 15 480 sites et profité des 20 000 animations proposées dont 1 000 sites ouverts pour la première fois cette année-là et 3 129 lieux ouverts exceptionnellement. 2009 : Un patrimoine accessible à tous. 2010 : Les grands Hommes – Quand femmes et hommes construisent l’Histoire.