Les Healey du marathon 1951-1964 PDF

Cet article est une ébauche concernant un acteur français. Il est surtout connu pour être la voix française de Les Healey du marathon 1951-1964 PDF Douglas dans la plupart de ses films, dont Vingt mille lieues sous les mers, Les Vikings ou Le Reptile. Roger Rudel est né le 14 décembre 1921 à Montpellier. En 1940, il obtient son premier cachet de comédien dans cette ville du sud de la France pour la pièce « Polyphème » d’Albert Salmain.


En 1943, il décide de monter à Paris et se présente au concours du Conservatoire où il est reçu premier ex-aequo avec Gérard Philippe. En 1947, un responsable du doublage de la Metro-Goldwyn-Mayer à Paris lui propose de faire de la synchronisation. Hésitant, il accepte tout de même. Ce sera pour le film Le portrait de Dorian Gray dans lequel il double George Sanders. Rudel prête sa voix au héros du Virginien, Rip Masters dans Rintintin En 1967, il croise le chemin d’une autre série cultissime, Les Mystères de l’Ouest, dans laquelle il double le truculent Ross Martin alias Artemus Gordon. Parallèlement à cette carrière de directeur artistique, il continue, bien sûr, à faire du doublage en tant que comédien. C’est à la fin des années 1980 qu’il se retire progressivement du métier, même si certains décideurs le rappellent ponctuellement pour doubler Kirk Douglas dans quelques rares films.

Les dates correspondent aux sorties des films mais pas forcément aux dates des doublages. Seuls sont les indomptés : John  Jack  W. La Route de l’Ouest : Sénateur William J. Hugh O’Brian dans : Au mépris des lois : Lt. Le Déserteur de Fort Alamo : Lt. Le Jour le plus long : Le sergent John H. Robert Vaughn dans : Ce monde à part : Chester A.

Whit Bissell dans : L’Orchidée noire : M. Le Plus Sauvage d’entre tous : Mr. 1950 : Boulevard du crépuscule : un assistant de Cecil B. 1962 : Du silence et des ombres : Robert E. 1963 : Patrouilleur 109 : le lieutenant John F. 1974 : Attention, on va s’fâcher !

Ross Martin dans : Bonne chance M. 1959 : Conte du monde entier : II Chine : la reine trop curieuse – Éditions Enfance du Monde. 1960 : Les souhaits ridicules, d’après Charles Perrault – Éditions de l’Erable. 1960 : Bec de grive, d’après Grimm – Éditions de l’Erable. Sauf certains épisodes, doublés par Jacques Deschamps. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 4 février 2019 à 07:43.

London ist der Geburtsort zahlreicher prominenter Persönlichkeiten. Diese Liste zählt Personen auf, die im Großraum London geboren wurden. Es werden alle Gebiete berücksichtigt, die seit 1965 zum Verwaltungsgebiet Greater London gehören. Listed below are English people of note and some notable individuals born in England. See also List of English inventions and discoveries.

2 Commando, SAS, led the raid on St. John’ Jackett, rugby union player, represented England and Great Britain. 3-time European Cup winning manager with Liverpool F. The following were born English, but changed nationality later in their life. Cet article est une ébauche concernant un acteur français. Il est surtout connu pour être la voix française de Kirk Douglas dans la plupart de ses films, dont Vingt mille lieues sous les mers, Les Vikings ou Le Reptile.

Roger Rudel est né le 14 décembre 1921 à Montpellier. En 1940, il obtient son premier cachet de comédien dans cette ville du sud de la France pour la pièce « Polyphème » d’Albert Salmain. En 1943, il décide de monter à Paris et se présente au concours du Conservatoire où il est reçu premier ex-aequo avec Gérard Philippe. En 1947, un responsable du doublage de la Metro-Goldwyn-Mayer à Paris lui propose de faire de la synchronisation. Hésitant, il accepte tout de même. Ce sera pour le film Le portrait de Dorian Gray dans lequel il double George Sanders.

Rudel prête sa voix au héros du Virginien, Rip Masters dans Rintintin En 1967, il croise le chemin d’une autre série cultissime, Les Mystères de l’Ouest, dans laquelle il double le truculent Ross Martin alias Artemus Gordon. Parallèlement à cette carrière de directeur artistique, il continue, bien sûr, à faire du doublage en tant que comédien. C’est à la fin des années 1980 qu’il se retire progressivement du métier, même si certains décideurs le rappellent ponctuellement pour doubler Kirk Douglas dans quelques rares films. Les dates correspondent aux sorties des films mais pas forcément aux dates des doublages. Seuls sont les indomptés : John  Jack  W. La Route de l’Ouest : Sénateur William J. Hugh O’Brian dans : Au mépris des lois : Lt.