Les Emissions pour enfants PDF

Cet indice de pollution est un indicateur du niveau de pollution attendu pour trois polluants dans l’agglomération parisienne. Finalement, la qualité de l’air résulte d’un équilibre complexe entre les apports de polluants et les phénomènes de dispersion et de transformation dans l’environnement. Les espèces polluantes émises ou transformées dans l’les Emissions pour enfants PDF sont très nombreuses.


Deux grandes familles de polluants Les principaux polluants atmosphériques se classent dans deux grandes familles bien distinctes : les polluants primaires et les polluants secondaires. En revanche, les polluants secondaires ne sont pas directement rejetés dans l’atmosphère mais proviennent de réactions chimiques de gaz entre eux. La formation d’ozone nécessite un certain temps durant lequel les masses d’air se déplacent. Ce qui explique pourquoi les niveaux d’ozone sont plus soutenus en zone rurale autour de la région parisienne que dans l’agglomération parisienne où leur précurseurs ont été produits. Certains polluants comme le dioxyde d’azote et les particules sont à la fois des polluants primaires et secondaires. Mais les polluants atmosphériques sont trop nombreux pour être surveillés en totalité.

Ce sont les indicateurs de pollution atmosphérique, ils font l’objet de réglementations. Le dioxyde d’azote provient quant à lui de l’oxydation du monoxyde d’azote rejeté dans l’atmosphère par l’ozone. Mais une partie du dioxyde d’azote est également émise telle quelle dans l’atmosphère. Ces particules ont des effets sur la santé, principalement au niveau cardiovasculaire et respiratoire. En Île-de-France, l’industrie rejette un tiers des particules PM10 émises dans la région, toutes activités confondues. Les remises en suspension des particules qui s’étaient déposées au sol sous l’action du vent ou par les véhicules le long des rues. Par exemple, dans certaines conditions, le dioxyde d’azote pourra se transformer en particules de nitrates et le dioxyde de soufre en sulfates.