Les bobos PDF

Offrir un cadre sain et sécurisant, favorable à la santé et à l’épanouissement des enfants fait partie intégrante les bobos PDF préoccupations de tous ceux qui les accueillent lors d’activités collectives, que ce soit à l’école ou lors d’activités extra-scolaires et de loisirs. Les questions de santé rencontrées par ces intervenants sont multiples et souvent similaires. Les intervenants de terrain, qu’ils soient professionnels ou volontaires, sont en demande d’outils de référence pour enrichir leurs réflexions et faire évoluer leurs pratiques face aux situations de santé rencontrées. Des outils existent mais les messages qui s’y trouvent sont parfois différents voire contradictoires selon la source d’informations.


Un bobo ça fait mal, ça fait peur aussi, ça demande du courage et il faut bien le soigner. On ne peut pas grandir sans se faire des bobos, c’est ainsi qu’on apprend à devenir prudent et habile.

En outre, dans l’intervalle, l’ONE, déjà en charge du secteur de l’accueil temps libre, s’est vu octroyée la mission de la Promotion de la Santé à l’École. Un nouveau groupe de travail s’est constitué et l’ONE a décidé de procéder à la réactualisation de la brochure. Santé, l’asbl Résonance et l’asbl Latitude Jeunes. Ces partenaires concernés par la santé et l’accueil des enfants en collectivité se sont concertés et mobilisés pour formuler ensemble des messages cohérents concernant la santé des enfants de 3 à 18 ans dans les collectivités et ce, pour soutenir l’action des intervenants de terrain. Les contenus préexistants ont été redéveloppés et complétés dans un esprit qui aborde la santé sous toutes ses dimensions dont son omniprésence dans chaque action entreprise. Vous trouverez dans les chapitres de cette brochure une base de réflexion, de recommandations et mesures à prendre pour assurer au mieux des conditions favorables à la santé des enfants de 3 à 18 ans en collectivité.

Nous vous souhaitons une lecture enrichissante. Les maladies infectieuses : quels agents infectieux ? Quels sont les moyens de défense de notre corps ? Pourquoi les recommandations en matière d’hygiène sont-elles encore d’actualité ? Il y a bien près de 600 000 personnes âgées qui touchent un minimum vieillesse, mais celui-ciest inférieur au seuil de pauvreté, qui est de 900 euros. Selon les données de l’Insee, il y a en fait 990 000 personnes de 65 ans et plus vivant sous le seuil de pauvreté en 2007.