Les Balkany PDF

Isabelle Smadja est née dans une famille de commerçants juifs de Tunisie. Elle est peu après nommée directrice de la communication d’Europe 1 en septembre 1968, à les Balkany PDF’âge de vingt-et-un ans.


Une enquête sans concession sur les Thénardier de la République

Ne les appelez pas les balkany !  » Je déteste ! Le concept des Balkany est réducteur, s’emporte Isabelle. Avec Patrick, on est lié par un amour indéfectible, mais on est deux personnalités extrêmement différentes.  » Lui, le mari. Elle, l’épouse. Lui, le député-maire UMP de Levallois. Elle, la première adjointe.  » Patrick, c’est le show-off ; Isabelle, c’est la bosseuse « , confirme un conseiller municipal. Lequel prend immédiatement soin d’ajouter :  » Mais ils sont inséparables. Ils ont besoin l’un de l’autre. «  Elle voulait être journaliste, il rêvait d’être comédien. Avant de se trouver. Ensemble, ils ont écrit un invraisemblable scénario, inspiré de faits très réels. Leur vie est leur ville. Et vice versa.
Trente-huit années qu’ils sont passés devant le maire, trente-et-une qu’ils ont pris la mairie. Un destin qui ne cessera de marcher sur quatre jambes. Les Balkany n’ont évolué que dans le sulfureux département des Hauts-de-Seine, mais ils ont tout connu : l’ascension, la chute, l’exil, la reconquête. S’appuyant sur des dizaines de témoignages et de documents édifiants (compte en Suisse, dépenses somptuaires, rapports de police, passeport diplomatique, héritages envolés, villas à l’étranger, note des RG…), l’auteur brosse un truculent portrait des Thénardier de la République.

En 1976, elle rencontre et épouse Patrick Balkany. Elle le présente à Marie-France Garaud, l’éminence grise de Jacques Chirac. Dans la foulée, Patrick Balkany reçoit l’investiture du RPR pour affronter le giscardien Jean-Pierre Soisson à Auxerre. Lorsqu’en 1983, Patrick Balkany est élu maire de Levallois-Perret, elle est nommée responsable de la communication municipale. En 1995, le couple Balkany est poursuivi par la justice dans l’affaire des employés municipaux travaillant à leur domicile. Patrick Balkany perd ses mandats de maire en 1995 et de député en 1997 au profit du RPR Olivier de Chazeaux. Isabelle devient première adjointe, chargée de l’enfance, des affaires scolaires et de la communication.