Les Adam et les Michel et Clodion PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Claude Michel, qui descend de la dynastie les Adam et les Michel et Clodion PDF sulpteurs Adam a sans doute passé le début de sa vie ainsi que sa formation à Nancy puis à Lille. En 1755, il entre à Paris dans l’atelier de son oncle maternel, le sculpteur Lambert Sigisbert Adam. Il y reste quatre ans, puis devient à la mort de son oncle un élève de Jean-Baptiste Pigalle.


Les Adam et les Michel et Clodion / par Albert Jacquot,…
Date de l’édition originale : 1898
Sujet de l’ouvrage : Artistes — France — Biographies

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Il est connu pour ses groupes mythologiques de danseuses, de nymphes ou de baigneuses en terre cuite. Il a aussi exécuté des œuvres de grande taille, notamment Hercule en repos, Le Fleuve Scamandre, Le Déluge, un buste de Tronchet, etc. Il est l’auteur du décor  aquatique  du château de Digoine. Agen, musée des beaux-arts : Sainte-Marie Madeleine en pénitente, 1768, terre cuite. Paris : musée du Louvre : Bacchanale d’enfants.

Luxembourg, salle des séances du Sénat : Caton d’Utique, 1804, statue en marbre. Sainte Cécile, 1777, statue, provient de l’autel latéral nord du jubé détruit en 1884. 76 :  Le groupe montre un jeune guerrier, le regard triste, dans une attitude d’attente et de rélexion, le bras sur la hanche, devant une jeune femme, dignement enveloppée dans des voiles, qui se penche vers lui les mains jointes dans un geste de soumission. Un petit Amour écarte de son bras gache le bouclier du héros. Le Christ en plomb doré était autrefois accompagné de la Vierge et de saint Jean.