Les épines de la Sainte Couronne du Christ en France PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cet article est une ébauche concernant la société. Si ce les épines de la Sainte Couronne du Christ en France PDF n’est plus pertinent, retirez-le.


Conservée à Jérusalem puis à Constantinople, la Couronne d’épines portée par Jésus-Christ lors de sa Passion fut acquise en 1239 par saint Louis qui fit construire comme réceptacle la Saint-Chapelle de Paris où elle resta jusqu’à la Révolution. En 1806, la Couronne rejoignit la cathédrale Notre-Dame de Paris, où elle est encore conservée aujourd’hui dans un reliquaire de cristal, mais dépourvue d’épines. En effet, les épines de la Couronne ont été prélevées successivement par les patriarches de Jérusalem, puis les empereurs byzantins et enfin les rois de France afin d’être distribuées dans l’Europe entière. C’est ainsi que plus de trois cents communes françaises ont acquis au cours des âges un ou des fragments de la Couronne d’épines. On en trouve également en Italie, en Allemagne, en Espagne, en Belgique, mais aussi en Angleterre, en Autriche, en Croatie, au Danemark, en Ecosse, en Egypte, en Grèce, en Hollande, en Hongrie… Comment cette relique est-elle parvenue à Notre-Darne ? Quelle est l’histoire de cette propagation des épines à travers l’Europe ? Pierre Dor s’est penché avec minutie sur la trace de ces épines et en reconstitue ici, à la manière d’une enquête historique et topographique, l’histoire de chacune d’elles.

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Une couronne est une forme symbolique traditionnelle de couvre-chef ou de chapeau porté par un monarque ou une divinité, pour qui la couronne représente traditionnellement le pouvoir, la légitimité, la victoire, le triomphe, l’honneur et la gloire, ainsi que l’immortalité, la justice et la résurrection. En art, on peut montrer la couronne offerte aux anges par des anges. De nos jours, surtout le cas dans les cultures orthodoxes orientales. Le service de mariage orthodoxe oriental a une section appelée le couronnement, dans lequel les jeunes mariés sont couronnés comme  roi  et  reine  de leur futur ménage. Dans les mariages grecs, les couronnes sont des diadèmes habituellement faits de fleurs blanches souvent ornées d’argent ou de nacre.

Ils sont placés sur la tête des jeunes mariés et sont maintenus ensemble par un ruban de soie blanche. Ils seront ensuite conservés par le couple en guise de rappel de leur journée spéciale. Dans les mariages slaves, les couronnes sont habituellement faites de métal orné, conçu pour ressembler à une couronne impériale, et sont tenues au-dessus des têtes des jeunes mariés par leurs témoins. Une paroisse possède généralement un ensemble à utiliser pour tous les couples qui sont mariés, ces couronnes étant généralement beaucoup plus chères que les couronnes de style grec. Cela était commun dans les pays catholiques dans le passé. Couronne noire du Karmapa Lama, parfois utilisé un modèle pour une utilisation plus large par les dévots. Une couronne d’épines fut, selon la Bible, placée sur la tête de Jésus avant sa crucifixion.