Le Scribe, Tome 1 : La colère d’Anubis PDF

Le pharaon de l’Exode, devant le Scribe, Tome 1 : La colère d’Anubis PDF mer Rouge. Le pharaon de l’Exode est le pharaon qui aurait régné sur l’Égypte lors de l’Exode décrit dans la Bible.


Article connexe : Données archéologiques sur l’Exode et Moïse. Pour des articles plus généraux, voir Bible, Livre de l’Exode et Moïse. Moïse et Aaron reçu en audience par Pharaon – gouache – James Tissot. D’après les livres de la Genèse et de l’Exode, le récit biblique connaît trois pharaons successifs. Le premier est le  Pharaon de l’Installation . Contemporains des patriarches Moïse et Aaron, le Pharaon de l’Exode est l’un des plus célèbres personnages secondaires de la Bible. Longtemps après, le Pharaon de l’esclavage meurt et un autre prend sa place.

Sur le Mont Horeb, dans un buisson ardent, Dieu ordonne à Moïse de retourner en Égypte et de délivrer les Hébreux de ses oppresseurs. Frederick Arthur Bridgman –  L’armée de Pharaon engloutie par la Mer Rouge  – peinture à l’huile – 1900. On annonça au roi d’Égypte que le peuple avait pris la fuite. Alors le cœur de Pharaon et celui de ses serviteurs furent changés à l’égard du peuple. Ils dirent : Qu’avons-nous fait, en laissant aller Israël, dont nous n’aurons plus les services ? Et Pharaon attela son char, et il prit son peuple avec lui.

Passage de la mer Rouge, extraits du chap. Une série de passages bibliques suggère que le Pharaon de l’Exode meurt noyé dans les eaux dans sa poursuite des Hébreux. Une interprétation franche et directe du texte implique que Pharaon s’est noyé dans les eaux, il est en effet fort douteux que seul Pharaon ait pu échapper au désastre. La tradition juive n’est cependant pas unanime sur la question de cette noyade. Pour le premier, pas un d’entre les Égyptiens n’en échappa. Tosefta commentant une traduction du Livre de Jonas chap. Pharaon seul échappa du désastre général, parce qu’il rendit gloire à Jéhova, et crut en lui.

Jéhova envoya un ange qui le retira du milieu des Égyptiens flottants dans l’eau, et le jeta sur la terre de Ninive. Il devint roi de ce pays et y régna longtemps. Pour des articles plus généraux, voir Coran et Moussa. Musée d’art asiatique de San Francisco. Selon la croyance musulmane, le Coran regroupe les paroles d’Allah révélées au prophète Mahomet par l’archange Gabriel entre les années 610 et 632 de l’ère commune. Le Pharaon de l’Exode y est présenté comme l’adversaire obstiné de Dieu et Moïse.

Pharaon est mentionné 74 fois, seul ou suivi des noms de Hâmân ou Qârûn. Pharaon se gargarise de sa puissance  Et Pharaon dit : « Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Hâmân, allume-moi du feu sur l’argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu’au Dieu de Moïse . La noyade des Égyptiens dans la Mer Rouge est évoquée par deux fois. Et il en fut de même des gens de Pharaon, ainsi que de ceux qui avaient auparavant renié les signes de leur Seigneur et que Nous avons fait périr en punition de leurs péchés.

Pharaon voyant venir la mort par noyade se soumet in-extremis à la puissance véritable de Dieu. Mais son repentir de mourant ne le sauva pas car Dieu jugea sa conversion trop tardive. Nous fîmes alors à Moïse et à son frère cette révélation : Prenez pour votre peuple en Égypte des demeures. Observez la prière et annoncez la bonne nouvelle aux fidèles. Tu as gratifié Pharaon et ses notables de faste et de grandes richesses en ce monde, qu’ils emploient, Seigneur, pour s’écarter davantage de Ta Voie. Voir aussi : Flavius Josèphe, Contre Apion, sur Wikisource.

Aussi, dès l’Antiquité, des auteurs gréco-romains se sont essayés d’intégrer la vie de Moïse dans leurs chronologies. Manéthon de Sebennytos est l’un des premiers à livrer une réflexion historique sur l’Exode. Son œuvre, les trois tomes de l’Ægyptiaca sont perdus. Dans ce deux derniers personnages, il est respectivement possible de discerner le souverain Amenhotep III et son scribe-architecte Amenhotep fils de Hapou.

Amenhotep III près de 38 années de règne. Cette longue durée rend possible un rapprochement avec Ramsès II qui a effectivement régné durant de laps de temps. Dans la pensée religieuse égyptienne, le non-égyptien est perçu comme un être impur et dangereux. Sans doute influencé par cette prédisposition, le milieu culturel alexandrin a développé une littérature antijudaïque dont l’Histoire des Impurs est l’un des thèmes. Une douzaine de variantes est connue. Les indigènes crurent donc que, pour apaiser le fléau, il fallait chasser les étrangers. Dans cette version, le personnage de Pharaon n’est pas mentionné.