Le Monde précolombien : Le Mexique des origines aux Aztèques PDF

La ville a sans doute été construite aux environs de 200 av. Ier millénaire, à l’Époque classique, Teotihuacan était la plus grande ville de toute l’Amérique précolombienne. 200 000 habitants, faisant de cette ville le Monde précolombien : Le Mexique des origines aux Aztèques PDF’une des plus grandes du monde.


Le site a été inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987. Le nom de Teotihuacan désigne la cité, mais aussi une civilisation dont l’influence, à son apogée, s’étendait à la plus grande partie de la Mésoamérique. Cela donne à penser que les Mayas de la période classique de Teotihuacan l’ont considérée comme un endroit où poussent des roseaux semblable à d’autres colonies de la période postclassique au centre du Mexique qui prirent le nom de Tollan, comme Tula et Cholula. Il semble maintenant clair que Tollan peut être compris comme un terme générique maya appliqué à n’importe quelle grande colonie. Le nom de Teotihuacan est nahuatl, car il a été donné par les Aztèques plusieurs siècles après la chute de la ville.

Les sources divergent sur l’étymologie de ce nom. Cette translittération signifiant  lieu de naissance des dieux , refléterait les mythes de la création du monde des Nahuas qui en fixaient l’origine à Teotihuacan. En nahuatl, selon les conventions orthographiques normales, un accent écrit n’apparaît pas dans cette position. Cette prononciation et la prononciation espagnole te. Bernardino de Sahagún présente comme traduction une expression qui a fait fortune :  Le lieu où les dieux se réunirent . L’histoire de la fondation de Teotihuacan est assez mystérieuse, et l’origine de ses fondateurs est débattue.

Pendant de nombreuses années, les archéologues ont pensé qu’elle avait été construite par les Toltèques. Cette croyance était fondée sur des textes de la période coloniale, comme le codex de Florence, qui attribuait le site aux Toltèques. Les premiers bâtiments de Teotihuacan ont été datés des environs de 200 av. La plus grande pyramide, la pyramide du Soleil, a été terminée vers l’an 100 apr.

La construction de la cité commença au Préclassique récent, vers 300 av. Mexico comptait deux centres importants : Cuicuilco au sud-ouest du lac Texcoco et Teotihuacan au nord-est du lac. La Pyramide du Soleil fut achevée en 150 apr. La cité connut son apogée entre 150 et 450 apr. Elle était alors le centre d’une civilisation importante. La cité s’étendait sur 30 km2 et abritait une population de plus de 150 000, voire 200 000 habitants.

D’autres chercheurs ont mis en avant le peuple totonaque comme fondateur possible de Teotihuacan. La ville a atteint son apogée vers 450 apr. Divers quartiers de la ville hébergeaient des populations venues de toute la région placée sous l’influence de Teotihuacan, s’étendant au sud jusqu’au Guatemala. Serpent à plumes et de nombreux palais et temples de moindre importance. L’essentiel des échanges et des interactions se sont produits au cours des siècles écoulés depuis la période préclassique tardive jusqu’au milieu de la période classique. Cependant, les chercheurs débattent encore entre eux de l’importance de l’influence de Teotihuacan et de son étendue. Certains pensent que la cité a exercé une domination directe et militaire, d’autres que l’adoption de traits  étrangers  faisait partie d’une diffusion culturelle sélective, consciente et bi-directionnelle.

On estime que Teotihuacan a eu une influence majeure sur la civilisation Maya préclassique et classique, très probablement par la conquête de plusieurs centres et régions Mayas, y compris Tikal et la région de Petén, et par son influence sur la culture maya. Le style Talud-tablero s’est diffusé dans toute la Méso-Amérique, à partir de la fin de la période préclassique, et non pas spécifiquement, ou seulement, par le biais de l’influence de Teotihuacan. La ville était un centre d’industrie qui abritait de nombreux potiers, bijoutiers et artisans. Teotihuacan est connue pour avoir produit un grand nombre d’artefacts en obsidienne. On ne connaît aucun texte non idéographique de cette ville existant ou ayant existé.

Ces relations étaient réciproques : on a retrouvé à Teotihuacan des objets provenant de la zone maya. Mayas décrivant leurs rencontres avec les conquérants de Teotihuacan. La réalisation de peintures murales, peut-être des dizaines de milliers, a atteint son apogée entre 450 et 650 apr. L’art de ces peintres est resté unique en Mésoamérique. Cependant, des fouilles plus récentes semblent indiquer que l’incendie de la cité s’est limité aux structures et habitations associées avant tout à la classe dirigeante. Les taudis et les districts plus pauvres ne furent presque pas touchés.

Le déclin de Teotihuacan a pu être mis en corrélation avec de longues périodes de sécheresse liées au refroidissement brutal provoqué par le changement climatique de 535-536 apr. D’autres cités situées à proximité comme Cholula, Xochicalco et Cacaxtla se sont affrontées pour combler le vide laissé par le déclin de la puissance de Teotihuacan. Il est possible qu’ils se soient alliés contre Teotihuacan pour réduire son influence et son pouvoir. Les défenseurs de la théorie de l’invasion s’appuient sur des peintures murales de Cacaxtla, parmi lesquelles on a trouvé une peinture de bataille représentant le glyphe de Teotihuacan sur une pyramide en flammes, symbole d’une cité conquise en Mésoamérique. Cela voudrait dire qu’il y eut une attaque contre Teotihuacan menée par les habitants de Cacaxtla. Principaux sites associés à la cité de Teotihuacan.