Le gouvernement asymétrique des migrations. Maroc/Union européenne PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait le gouvernement asymétrique des migrations. Maroc/Union européenne PDF’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide.


Ce livre examine les relations entre le Maroc et l Union européenne autour des questions migratoires depuis 1999, en particulier sur les négociations depuis 2003 d un accord de réadmission, c est-à-dire d un accord organisant le retour forcé de migrants en situation irrégulière.
Il questionne l eurocentrisme des analyses existantes des politiques extérieures de l UE et propose d adopter un autre regard sur ces politiques et sur le gouvernement des migrations. À partir d une littérature critique des Relations internationales et des études de sécurité et de son projet d analyses « non-occidentales », ou décentrées, cet ouvrage identifie ainsi plusieurs façons d opérer ce décentrement dans l étude de l UE.

Cet ouvrage constitue un apport novateur aux reflexions théoriques en relations internationales et sur l’UE en croisant la sociologie de l’action publique, la littérature sur l’Union européenne et les relations internationales.

Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir. Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Les faux gentils enragent de ne plus pouvoir mentir en paix. Les outrances des faussaires sont proportionnelles à l’énormité de leurs trucages dévoilés. Lundi soir, le chef de l’État s’est heureusement démarqué des boutefeux de son camp.

Depuis un mois, ceux-ci attisent la haine en déversant leur mépris sur le peuple excédé. C’est un Macron apparemment contrit qui a tenté d’éteindre les incendies qui accompagnent, chaque samedi, les « gilets jaunes » depuis le 17 novembre. Bientôt nous ne pourrons plus parler de l’immigration. Cela m’étonne un peu de votre part,Monsieur Rioufol,de vous interroger sur les intentions sincères ou non de Macron.