La tour Eiffel dans la Grande Guerre : Souvenirs d’un sapeur-télégraphiste PDF

Eiffel et des premiers postes de la tour Eiffel dans la Grande Guerre : Souvenirs d’un sapeur-télégraphiste PDF. Volt, d’une capacité inférieure à 1 pF, l’écouteur de plusieurs kiloohms peut être attaqué par le détecteur de quelques centaines d’ohms. Poste petites ondes à diode germanium année 2002.


Promise à la destruction dans les années 1900, la tour Eiffel ne reste debout qu’en devenant un poste de radiotélégraphie militaire. Equipée de grandes antennes accrochées à son sommet, la tour communique avec les alliés de la France dans le monde entier, à la fin de la Belle Epoque. De cette révolution technologique des ondes et du rôle crucial de la tour Eiffel pendant les heures tragiques d’août et de septembre 1914, le livre de Jean Poncin porte témoignage. L’auteur décrit les hommes et les matériels, et nous relate une facette méconnue de la Grande Guerre, dans la station souterraine du Champ-de-Mars où l’on écoute l’ennemi tout en donnant des informations capitales aux états-majors. Publié sous les auspices de l’Union nationale des Transmissions, ce récit illustré par des documents photographiques du témoin est une évocation de la mutation technologique de la TSF et une introduction à la connaissance de ses applications militaires.

En 1901 : Jagadish Chandra Bose dépose un brevet aux États-Unis, accordé en 1904 pour un dispositif de détection des perturbations électriques par l’utilisation d’un minerai de cristal de galène. La demande pour une station privée de T. En 1907, Camille Tissot conçoit, avec F. Pellin, un récepteur à galène sans réglage fastidieux pour recevoir ces signaux à bord des navires de commerce. Dès 1911, la station Boulogne TSF indicatif FFB effectuait des liaisons radiotélégraphiques avec les navires de pêche avec un poste à galène. Dès 1914 : 50 navires de pêche français sont pourvus d’un émetteur en radiotélégraphie morse et avec un récepteur à galène.

1917 : En France : Les postes de réception horaires ou météorologiques, dont la concession est sollicitée par des citoyens français, sont autorisés par le chef du service local des P. Les postes de réception horaires ou météorologiques ne donnent lieu qu’à la perception d’un droit fixe à 5 francs par an et par poste. 1946 : utilisation de la diode germanium sylvania 1N34 comme détecteur et de la diode silicium sylvania 1N23B comme détecteur en UHF. 1950 : Le récepteur à galène et à diode portable est remplacé par le récepteur radio à transistor. Soldat dans une tranchée avec un poste à galène durant la Première Guerre mondiale 1914-1918. Soldats australiens avec un poste à galène en 1916. Poste de radio à cristal sur la table et écouteurs de radiodiffusions en 1920.

Poste de radio à cristal sur la table et un écouteur de radiodiffusions en 1923. Poste à galène SCR-54A USA 1920. Poste à galène à cadres circulaires tournants par montage en Tesla. Poste à galène utilisant un parasol comme antenne. Poste de radio à cristal sur la table et écouteurs de radiodiffusions. Pour l’écoute des grandes ondes et des petites ondes. Antenne verticale ground plane avec un plan de sol conducteur.