La Linguistique PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche La linguistique est une discipline scientifique s’intéressant à l’la Linguistique PDF du langage. La prescription correspond à la norme, c’est-à-dire ce qui est jugé correct linguistiquement par les grammairiens. On trouve des témoignages de réflexions sur le langage dès l’Antiquité avec des philosophes comme Platon.


La linguistique est d’abord l’étude scientifique des langues, d’un point de vue descriptif (matériel grammatical et lexical) ou historique (évolution et diversification d’une langue dans le temps, objet de la grammaire comparée, avec la notion de famille de langues). Elle suppose la connaissance des bases de la production du langage (phonétique, psycho-linguistique), mais aussi des conditions sociologiques de son fonctionnement (sociolinguistique). Elle comporte un aspect cognitif : l’étude de la façon dont les moyens d’expression d’une langue organisent la saisie du monde (sémantique). Confrontée à une grande diversité dans les structures des langues, elle s’efforce de dégager des constantes dans le cadre d’une typologie.

Martinet a aussi contribué à cette discipline avec son ouvrage Éléments de linguistique générale présentant les divers faits de langues. On peut également citer Noam Chomsky qui a posé les bases de la linguistique générative, qui est un modèle parmi d’autres. La linguistique historique jouit d’une longue et riche histoire. C’est d’ailleurs de cette branche de la linguistique que sont nées les autres approches. Une discipline comme la linguistique comparée repose principalement sur une optique historique. La linguistique contextuelle est un domaine dans lequel la linguistique interagit avec d’autres disciplines. Elle étudie par exemple comment le langage interagit avec le reste du monde.

De même, l’analyse critique du discours est un point de rencontre entre la rhétorique, la philosophie et la linguistique. Il est ainsi possible de parler d’une philosophie du langage. D’autre part, l’étude médicale du langage conduit à des approches psycholinguistique et neurolinguistique. Plusieurs approches linguistiques sont possibles selon l’étendue de l’objet d’étude : certains analysent la langue d’un locuteur donné, d’autres des développements généraux sur la langue. On peut aussi étudier la langue d’une communauté bien précise, comme l’argot des banlieues ou bien rechercher les caractéristiques universelles du langage partagées par tous les hommes. Les linguistes utilisent une démarche purement descriptive lors de leurs recherches.

C’est ce qui est utilisé pour déterminer les différences entre les accents et dialectes régionaux d’une même langue. La démarche prescriptive ou normative cherche à décrire comment une langue doit être utilisée. La prescription est souvent appliquée à l’écriture, mais peut aussi être utilisée pour la parole. Lorsqu’il y a une correction d’un texte écrit, ces corrections sont aussi un exemple de linguistique prescriptive. La plupart des travaux en linguistique, à l’heure actuelle, partent du principe que la langue parlée est première, et que la langue écrite n’en est qu’un reflet secondaire. Bien sûr, les linguistes reconnaissent que l’étude de la langue écrite est loin d’être inutile. L’étude de corpus écrits, à cet égard, est primordiale en linguistique informatique, les corpus oraux étant difficiles à créer et à trouver.