La folie, histoire et dictionnaire PDF

La folie est une notion extrêmement polysémique. Elle désigne le plus souvent des comportements jugés et qualifiés d’anormaux. La folie peut être passagère ou chronique, latente ou foudroyante, héréditaire la folie, histoire et dictionnaire PDF provoquée.


Nous savons depuis Michel Foucault que c’est la société qui définit le fou et qui, selon les époques, l’enferme ou le tolère, lui administre telle ou telle médication, le juge, le craint ou le poursuit de ses moqueries. Mais nous savons aussi, et depuis bien plus longtemps, que la folie a partie liée avec le génie, que les dessins de  » fous  » relèvent parfois du grand art et que le langage des fous se confond avec la poésie. Les surréalistes nous l’ont répété à satiété. Ce dictionnaire, à travers 1 500 entrées, offre un panorama complet de ce phénomène inquiétant et fascinant qui est la  » folie « , et définit les termes qui permettent de le cerner. Il donne aussi des définitions précises des pathologies observées hier et aujourd’hui, élucide les traitements envisagés à différentes époques et fournit la biographie des médecins les plus célèbres qui se sont occupé de ces problèmes.

Elle peut être l’expression d’une démesure comme  la folie des grandeurs , ou un simple penchant, comme  la folie douce . Elle peut être  guerrière  ou qualifier un sentiment aussi fort que  l’amour fou . Que ce soit par le biais des contes, des récits mythologiques et historiques, de la peinture ou de certaines expressions du langage courant, la folie n’a eu de cesse de questionner notre humanité à travers les âges. Le terme folie n’est plus employé à des fins diagnostiques en psychiatrie. Article détaillé : Histoire de la folie. Hôpital de la Charité, Les fascinées par Paul Moreau de Tours. La folie est un concept ancien.

La perception de la folie a évolué suivant les sociétés. Tantôt fatalité causée par la naissance, tantôt don ou malédiction divine, tantôt maladie. Il en résulte qu’il existe une folie sociale, qui n’est pas reconnue par le corps médical. Les lignes de démarcation entre folie et non folie dépendent des règles gouvernant une société, à un instant donné.

Ainsi, peut-être considéré comme fou quelqu’un qui dilapide ses biens, ou un opposant politique virulent. Par ailleurs, de nombreuses sociétés acceptent l’idée d’une folie temporaire, quelles qu’en soient leurs causes. Il s’agit de folie meurtrière, de coup de folie, quart d’heure de folie, folie amoureuse. Dans la mesure où la folie est décrétée par un ordre social établi, certains opposants à cet ordre se réclament de la folie, ou font l’apologie de la folie, comme source de la vraie sagesse.

D’autres, au contraire, luttent contre le concept de folie, voire considèrent ce concept comme étant un fruit de la propagande afin de mieux exclure ceux qui ne respectent pas un certain conformisme. Une représentation graphique symbolique du fou est constituée d’un individu portant sur la tête un entonnoir en guise de chapeau. Certaines expressions populaires parlent du fou  comme un lièvre de Mars  ou  comme un chapelier  en langue anglaise. Le parler québécois désignera  une poule sans tête  ou une personne qui  pète une bulle .

Des films populaires comme La Classe américaine ont eu l’occasion de mettre en scène un personnage s’exclamant  Voilà où ça vous mène la folie des hommes , tandis que George Abitbol envoie de la dynamite sur son adversaire. 6 d’Anton Tchekhov, nouvelle de 1892. Antonin Artaud a longuement développé le thème de la folie dans ses ouvrages. En 1925, Albert Londres passe plusieurs mois dans différents établissement pour aliénés. Il donne de la folie une définition toute personnelle :  Le corps que nous leur voyons n’est qu’une doublure cachant une seconde personnalité, invisible aux profanes que nous sommes. Philippe Rappard L’État et la psychose, 2000, L’Harmattan, collection Psychanal. Maurice Corcos L’homme selon DSM : Le nouvel ordre psychiatrique, 2011, Albin Michel, ESSAIS DOC.

Au fil de ses publications, la folie et sa définition sont devenus un élément central de l’univers de Batman. En effet, les super-vilains y sont internés à l’asile d’Arhkam en raison de leur  excentricité , qui trouve son point culminant dans le personnage du Joker. Dans le jeu Don’t Starve, la folie est une mécanique importante. Il faut en effet tenter de maintenir sa santé mentale assez haute le plus possible sous peine d’éprouver des difficultés supplémentaires pour avancer dans le jeu.