L’Entreprise Stratégique : penser la stratégie PDF

Les entreprises l’Entreprise Stratégique : penser la stratégie PDF appel à des sociétés de conseil, qui envoient alors des consultants dans l’entreprise cliente. Si de très nombreux acteurs se présentent comme des cabinets de conseil en stratégie d’entreprise, seuls certains acteurs méritent à proprement parler l’appellation, essentiellement les grands cabinets internationaux de conseil en stratégie et les boutiques de conseil en stratégie.


Ces cabinets sont également diversifiés sur des activités de conseil de direction générale au sens large, la stratégie n’étant qu’une expertise fonctionnelle parmi d’autres. Les grands cabinets réalisent une partie de plus en plus conséquente de leurs activités dans les activités de mise en œuvre et d’opérations. Ces cabinets de plus petite taille se distinguent par une approche plus individualisée ainsi que par leur spécialisation. Les boutiques sont souvent spécialisées sur des créneaux spécifiques à très forte valeur ajoutée afin de pouvoir rivaliser avec les plus grands. Malgré leur taille, ces cabinets bénéficient d’un prestige important et possèdent bien souvent de nombreux bureaux à travers le monde. Il s’agit de sociétés historiquement plus implantées dans le secteur du conseil en management, en organisation ou en systèmes d’information que dans celui de la stratégie à proprement parler. Celles-ci ont parfois une partie de leur activité dédiée à la stratégie.

Les cabinets de conseil en management disposent généralement d’un effectif beaucoup plus important que les cabinets de conseil en stratégie. Si ces groupes restent très sélectifs dans leur recrutement, ils recrutent néanmoins dans un bassin d’institutions plus large que les cabinets de conseil en stratégie. Il s’agit de tester le candidat sur une problématique concrète en lien avec la diversité de son futur métier, au cours d’un échange avec son examinateur dont la forme est libre. Le processus de recrutement comprend plusieurs tours composés de 1 à 3 entretiens chacun et il nécessite entre 6 et 8 entretiens pour aboutir à une offre de recrutement.

L’appellation « conseil en stratégie » tend à se galvauder, et de nombreux prestataires de service, souvent des structures de très petite taille ou des individus indépendants, s’en réclament. On trouve ainsi de très nombreux cabinets locaux spécialisés sur une niche ou sur un domaine fonctionnel précis, souvent autour de l’expertise et du réseau de contact du seul fondateur. Du fait de l’évolution des modes de travail, de la transformation digitale et la culture start-up, nombreux sont ceux qui exercent à temps partiel une activité de consultant en parallèle d’une autre activité. L’efficacité du recours aux micro-structures ou aux consultants free-lance dépend naturellement de la qualité de la personne mobilisée, ces structures n’offrant pas les garanties de niveaux de recrutement, de formation, de méthodologies ou de standards professionnels qui sont celles des cabinets établis. La question qui se pose souvent est celle de l’évaluation des cabinets de conseil en stratégie. Il est très difficile d’évaluer la qualité des cabinets de conseil en stratégie, même si l’on considère en général que les deux premiers types, à savoir les grands cabinets de conseil en stratégie et leurs émanations sont souvent garantes de qualité, essentiellement par leur maîtrise méthodologique mais aussi par la qualité de leur recrutement. Les classements se multiplient, chacun avec une approche propre et des biais associés.

Ces classements sont très différents selon les pays. Il s’agit davantage d’un indice de réputation ou de notoriété et de satisfaction des consultants qu’un indice de qualité des prestations effectuées. Ce classement regroupe dans un même ensemble cabinets de conseil en organisation et cabinets de conseil en stratégie. De par la méthodologie employée, il avantage les grandes structures. Le classement du magazine en ligne Consultor consacré au conseil en stratégie est un indice de notoriété des cabinets auprès des étudiants de grandes écoles. Il est réalisé par un organisme indépendant : la Junior Entreprise de l’ESSEC pour le compte de Consultor. Ceci explique qu’alors que le site et le classement sont consacré au conseil en stratégie, certains cabinets de conseil de direction générale devant logiquement en faire partie ne sont pas mentionnés, alors qu’inversement des cabinets spécialisés dans l’optimisation opérationnelle y figurent.

Par ailleurs, on parle souvent de conseil en stratégie pour finalement, évoquer le conseil opérationnel, le conseil financier, fiscal ou encore en système d’information, qui n’ont par définition rien à voir avec le conseil en stratégie. Le success fee comme base de rémunération des cabinets conseils , sur www. Management – Performance de la fonction finance – Classements 2017 – Cabinet de conseils – France , sur www. DSI : Le quotidien des utilisateurs de l’informatique en entreprise , sur infodsi. La fabrique du prêt à penser. Macanismes de diffusion et d’adoption des outils de gestion, éditions l’Harmattan.

Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 14 décembre 2018 à 06:47. Pour réaliser leur potentiel, les entreprises doivent en permanence améliorer leurs performances et concrétiser leurs projets et objectifs quels que soient les changements qui affectent leur environnement. Autant de critères qui peuvent assurer la pérennité et le succès de l’entreprise. Améliorer la performance pour garantir un meilleur positionnement sur le marché et s’octroyer un avantage concurrentiel en réduisant les coûts et les risques financiers liés à leur activités sont autant de facteurs clés de succès pour perpétuera leurs modèles économiques. Mais qu’est-ce que la performance et comment se mesure-t-elle dans l’entreprise ?