Kurt Cobain : Lyrics & paroles PDF

Parmi les kurt Cobain : Lyrics & paroles PDF importantes de cet album on peut citer le son unique, garage, expérimental et lo-fi, en particulier sa batterie très présente et lourde, qui doit énormément au travail de production de l’ingénieur du son Steve Albini. 4AD, la distribution de l’album aux États-unis a été assurée par Rough Trade Records.


Chanteur de hard rock écorché vif, icône de la génération grunge des années 1990, Kurt Cobain a marqué son temps par ses provocations, ses chansons et son attitude autodestructrice. Charismatique, passionné, il a composé des textes torturés, véritables hymnes de toute une génération, influençant durablement la musique punk rock de cette fin de siècle. Ce livre revient sur son histoire, son parcours, à travers ses propres mots, mais aussi ses paroles de chansons, pleines de violence et de poésie, qui sont autant de cris de révolte désespérés, comme le fameux Smells Like Teen Spirit.

Quoi qu’il en soit, il n’a nulle part rencontré de succès commercial important à sa sortie. Avant la sortie du premier disque des Pixies, l’EP Come On Pilgrim, Ivo Watts-Russell, directeur du label 4AD, suggéra au groupe de retourner en studio afin d’enregistrer leur premier véritable album. Purple Tape et de Come On Pilgrim. Cependant, Smith demanda à pouvoir toucher des royalties sur le nouveau disque des Pixies, car il avait produit, à ses frais et sans toucher la moindre rémunération, les premiers travaux du groupe. Sur conseil d’un de ses collègues de 4AD, Watts-Russell se mit en tête d’embaucher Steve Albini, ex-leader de Big Black, à la production. Ce dernier se souvint plus tard :  Gary m’aurait presque tué d’avoir fait une telle suggestion. Pour les chœurs de Kim Deal sur Where Is My Mind?

Gigantic, il enregistra dans une salle de bain, afin d’obtenir un effet d’écho plus vrai que celui fabriqué en studio. Untitled, ou placé au début de Vamos. Selon Lupfer, cet interlude est une idée d’Albini. Alors que Deal sortait du studio pour fumer une cigarette, elle lança à la cantonade :  Si quelqu’un touche mon matos, je le tue ! Sur le plan musical, Surfer Rosa ressemble beaucoup à son prédécesseur, Come on Pilgrim : aux côtés de chansons pop aux guitares imposantes comme Broken Face, Break My Body, et Brick is Red, on trouve des morceaux plus doux et mélodieux, dont le plus connu est Where Is My Mind? Surfer Rosa est sorti au Royaume-Uni le 21 mars 1988, et jusqu’au mois d’août de la même année, ne fut disponible qu’en import aux États-Unis. 4AD détenait les droits pour la distribution mondiale du disque mais n’avait pas pour autant de distributeur pour la vente hors Royaume-Uni.