Jean-Baptiste Boudeau PDF

Le reste de sa famille suivra certainement en 1670. Annet Pasquier et Marguerite Genet vivent dans la paroisse Jean-Baptiste Boudeau PDF-Jean-Baptiste de Poitiers.


Jean-Baptiste Boudeau, en arpentant les routes et les chemins d une grande partie de la Haute-Vienne et de quelques communes de la Creuse ou des Charentes, nous a légué un précieux trésor. Né en 1881 à Saint-Priest-Taurion (Haute-Vienne), au confluent de la Vienne et du Taurion, il voit le jour au-dessus d une modeste épicerie, dans une famille en pleine ascension sociale. De 1900 à 1924, Jean-Baptiste Boudeau, « amateur » photographe, va réaliser, au fil de ses cheminements dans sa carriole d épicier, 4 981 photographies qu il a pris soin de léguer à la postérité. La Bibliothèque francophone multimédia de Limoges conserve désormais un peu plus de 3 000 des plaques argentiques de l épicier photographe. L intérêt du fonds Boudeau, outre un caractère documentaire unique, est de proposer une série d images du quotidien de territoires ruraux tenus à l écart de l engouement photographique. Le présent ouvrage reflète la curiosité de cet auteur tant pour les lieux communs (façades de maison, vues de village), la vie sociale (manifestations festives, processions, travaux des campagnes, mariages) que pour une « actualité spectaculaire » et de faits divers. Ce patrimoine photographique révèle une partie méconnue du Limousin et de ses habitants à travers les approches thématiques de spécialistes : Le monde enchanté des châteaux ; Boudeau, photographe reporter ; Un monde en mutation ; Un âge d or des campagnes limousines ? ; Portraits et cartes postales.

Poitiers le contrat de mariage d’Annet Pasquier et Marguerite GENET. 18 mars 1614 dans la paroisse Saint-Jean-Baptiste de la ville de Poitiers, chef-lieu du Poitou. Il est le fils de Annet et Marguerite Genest. Les sergetiers ou sargetiers sont des tisserands qui fabriquent des tissus de grosses laines. Dans la serge, le fil passe une fois dessous et deux fois dessus. Vincende et Emery, mais rien dans ce contrat n’est inscrit au sujet de Nicolas Gaudin.

Emery Pasquier et de Vincende Beaumont. 1658 en la paroisse St Jean-Baptiste de Poitiers. Paquet il est dit le 20 novembre, ce qui est inexact, voir la transcription ci-dessous. La transcription est ci-dessous par notre ami Yvon Blanchard. Guillocheau a un fils Claude Forget. 60 livres en argent, un lit en noyer, du linge de maison en profusion et de la vaisselle. Forget la somme de 60 livres en deniers, un lit de bois en noyer garni, du linge et de la vaisselle.

En 1661 et 1662, il y eut une grande famine en Poitou. Cette ville est bien inscrite dans l’acte de mariage de sa fille Jeanne avec Jean Paradis. Marguerite Pasquier en la paroisse St Porchaire de Poitiers. Poitiers en la paroisse St Porchaire. 28 mars 1666 en la paroisse St Jean-Baptiste. Son parrain est Pierre Belliard et sa marraine Jeanne Blet.