Intérieurs minimalistes : M2 PDF

David Chipperfield David Chipperfield est l’architecte intérieurs minimalistes : M2 PDF’un nombre important des plus prestigieux projets de bâtiments à vocation culturelle et commerciale au monde. Réputé pour ses prestigieux projets culturels, David Chipperfield ne renonce pas pour autant aux constructions «du quotidien». Le Londonien se bat pour une culture architecturale fondée sur des valeurs communes : érudition, responsabilité et réflexion.


Le minimalisme s’adapte, le minimalisme se décline pour répondre de façon ingénieuse aux besoins et aux particularités de chacun. Les vingt-six intérieurs présentés dans cet ouvrage le prouvent. Si le superflu est banni, le confort et la beauté sont les invités de marque de ces décors somptueusement épurés. Tout est possible avec le minimalisme, où la sérénité le dispute ou fonctionnel, le choix du matériau parfait à la création d’espaces vierges propices à l’expression. Un univers à décoder grâce aux photographies et croquis qui complètent les descriptions de ces intérieurs hors normes.

Refusant de céder à l’attrait d’une architecture flamboyante et affirmée, ses interventions sculpturales souvent minimalistes semblent améliorer et renforcer plus efficacement encore la fonction et la perception des bâtiments d’origine. L’architecture ne doit pas exister pour elle-même. Elle n’a aucune raison d’être autonome, si ce n’est pour auréoler l’architecte de gloire. Son travail se caractérise par sa maîtrise de la simplicité et son utilisation adéquate de matériaux bruts. Disposant de bureaux à Berlin, Londres, Milan et Shanghai, David Chipperfield ne rechigne pas à créer de luxueux immeubles d’appartements et de bureaux, mais son élan naturel le porte vers des bâtiments à valeur culturelle et historique tels que la chapelle du cimetière Inagawa et l’office du tourisme d’Hyogo, au Japon.

Il est actuellement en train de transformer le Neue Nationalgalerie à Berlin, qui doit rouvrir ses portes en 2020. 2019 – Architecture shapes behaviour, tel est le baseline du bureau danois 3XN : « Nous pensons que l’architecture peut influencer les comportements. Si le bureau travaille à l’échelle mondiale, il reste résolument attaché à ses racines scandinaves et ses valeurs humanistes. Cette identité lui permet de réinventer la tradition avec une compréhension claire des défis du 21ème siècle. GXN, une agence interne de recherche et développement orienté vers l’intégration de nouveaux matériaux et technologies dans les projets du bureau, fut d’ailleurs créée dans cette optique. Pour 3XN, le contexte est primordial, le projet doit s’y intégrer et y apporter quelque chose de neuf, de positif.

De même, la complexité et les défis sont accueillis comme autant d’incitants positifs pour créer une architecture différenciante. 3XN est aujourd’hui reconnu comme un des bureaux d’architecture international les plus innovants. Il propose une architecture dont l’objectif principal est de créer du lien social, des synergies et d’améliorer le bien-être. Ellen van Loon est leading partner de l’agence qui compte plus de 400 employés répartis entre Rotterdam, New York, Beijing, Hong Kong, Doha and Dubai. L’objectif principal de tout travail de design au sein d’OMA est de proposer au client des concepts nouveaux et originaux et une architecture pragmatique, avec des ambitions visionnaires. Dans tous ses projets, OMA va au delà de la solution standard et, par conséquent, redéfinit souvent les typologies.

L’approche d’OMA se base sur deux principes fondamentaux : la recherche et la collaboration. Penser pour mieux construire pourrait être l’ADN du bureau. OMA rejette toute précipitation vers une forme architecturale. En prenant le temps nécessaire pour réfléchir avec le client avant de commencer à dessiner, OMA estime accélérer le processus et rehausser la qualité des bâtiments livrés. Dans ce contexte, OMA travaille souvent en étroite collaboration avec AMO pour enrichir sa réflexion. Au fil du temps, OMA s’est imposé comme l’un des bureaux emblématiques des dernières décennies, avec des bâtiments comme la Casa da Música à Porto, le plan d’urbanisme d’Euralille encore  le siège de la chaîne de télévision CCTV à Pékin.

Berlin,  un nouvel hôtel  RAI NHow Hotel à Amsterdam, les Norra Tornen à Stockholm et le Prince Plaza à Shenzhen. Baumschlager Eberle, dans le Vorarlberg en Autriche. Vorarlberg, appliquent à leur architecture les concepts des Vorarlberger Holzbaukünstler. Une première annexe est créée en 1999 au Liechtenstein. Une autre agence voit le jour à Vienne en 2001. Ces principes transparaissent dans les nombreuses réalisations du bureau dont les plus marquantes sont la Maison du Savoir au Luxembourg et le Palais de Justice de Caen, deux projets qui ont obtenu de nombreux prix, le Imperia Sky Garden à Hanoi, sans oublier, à Bruxelles, le futur siège social de BNP Paribas Fortis. Christoph Gantenbein sont régulièrement cités comme les portes drapeaux de la nouvelle génération de l’architecture suisse, voire même comme les wonderboys de cette nouvelle vague.

Créé en 1998, le bureau compte 35 architectes basés à Bâle. Gantenbein sont emblématiques d’une architecture pure, revenant aux lignes fondamentales et rejetant les effets de l’architecture spectacle. Big est un groupe d’architectes, de concepteurs, de constructeurs et de théoriciens basé à New York et Copenhague actif dans les domaines de l’architecture, de l’urbanisme, de la recherche et du développement. Le bureau a de nombreux projets en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et au Moyen-Orient.