Histoire du théâtre de Mme de Pompadour dit Théâtre des petits cabinets (1747-1753) PDF

Le baptême est célébré à l’église Saint-Eustache. François Poisson, fils histoire du théâtre de Mme de Pompadour dit Théâtre des petits cabinets (1747-1753) PDF tisserands à Provenchères près de Montigny-le-Roi, s’est marié trois ans plus tôt, le 11 octobre 1718 à Saint-Louis des Invalides, avec Madeleine de la Motte qui appartient à une famille plus élevée. Son père, François Poisson, a débuté comme conducteur dans le service des vivres.


Le roi s’ennuyait. Comme autrefois madame de Maintenon,
madame de Pompadour s’apercevait de la difficulté qu’il y
avait à distraire un prince las de plaisirs. Il fallait pourtant, si
elle voulait conserver son crédit, qu’elle tînt toujours en éveil
l’esprit fatigué du roi. Pour réveiller l’amour alangui de Louis
XV, la belle marquise fit appel aux gracieux talents qui lui
avaient jadis assuré le premier rang dans la société parisienne.
Déjà, à l’époque de la semaine sainte, elle avait organisé dans
son appartement des concerts spirituels où elle avait charmé le
maître en chantant des morceaux de musique religieuse avec
des dames de la cour, mais la musique sacrée ne pouvait être
qu’un passe-temps de carême et Louis XV s’était vite lassé de
cette distraction un peu sévère. Elle décida de faire construire
un petit théâtre dans le palais de Versailles, d’y jouer elle-
même la comédie devant le roi et un cercle d’intimes. Une
galerie du palais, près de laquelle se trouvait le cabinet des
médailles, fut promptement transformée en une salle de
spectacle qui prit le nom de Théâtre des petits cabinets.

Remarqué par les frères Pâris, des financiers liés à la famille de la Motte, il a rendu de grands services en Provence, au moment de la peste. Le 12 août de la même année, une sentence du Châtelet de Paris décide la séparation de biens avec son épouse, mais leur maison rue Saint-Marc est saisie. Charles François Paul Le Normant de Tournehem, célibataire et amateur d’art. Le couple a un fils, Charles Guillaume Louis, né le 26 décembre 1741, baptisé à l’ancienne paroisse Saint-Paul mais qui meurt dans sa première année. Ses yeux avaient un charme particulier, qu’ils devaient peut-être à l’incertitude de leur couleur. La beauté de Jeanne-Antoinette et son esprit la font connaître et elle devient l’hôtesse des salons cultivés et mondains de Paris.

Elle donne des représentations intimes dans le petit théâtre qu’elle a fait construire dans son château d’Étiolles, à côté de Sénart où le couple s’installe. Cette propriété se situe dans la forêt royale et le roi vient fréquemment chasser aux abords. Proche du père de Jeanne-Antoinette, Joseph Pâris avait été exilé de 1726 à 1729 sous le gouvernement du cardinal de Fleury. Le 23 février 1745 est célébré le mariage religieux du fils du roi, le dauphin Louis, avec l’infante Marie-Thérèse d’Espagne.