Histoire des protestants en France : De la réforme à la révolution PDF

La Préhistoire en Lorraine reste dans l’ensemble assez mal connue, surtout pour histoire des protestants en France : De la réforme à la révolution PDF périodes anciennes. En revanche, les travaux récents de recherches programmées, ainsi que les fouilles de l’archéologie préventive, ont permis de mieux documenter les connaissances de cette période, surtout pour le Néolithique.


Les plus anciennes occupations humaines en Lorraine semblent remonter au début du Pléistocène moyen il y a environ 600 000 ans. Cependant, de l’industrie très archaïque sur galets découverte sur les hautes terrasses alluviales de la Moselle au sud de Nancy pourrait appartenir au Pléistocène inférieur. Plusieurs stations de plein air, appartenant essentiellement au complexe moustérien, confirment son passage en Lorraine. Sur le site de Chavelot, il s’agit d’une industrie sur éclats en quartzite et en quartz avec très peu d’outils en raison de la fonction de taille du site. Quelques occupations, ainsi que plusieurs découvertes isolées, indiquent une fréquentation de la Lorraine au Pléistocène supérieur par des groupes de chasseurs-cueilleurs lors des phases tempérées. Une chaîne opératoire orientée vers la production de lamelles a été identifiée.

L’Epipaléolithique correspond à la fin du Paléolithique supérieur et couvre les deux dernières phases climatiques du Tardiglaciaire. En Lorraine, le processus de néolithisation se met en place il y a environ 5300 ans av. Ces groupes d’agriculteurs-éleveurs arrivent dans la région en remontant principalement la vallée du Danube. Le mégalithisme se rencontre en Lorraine avec plusieurs monuments connus, principalement localisés dans les marges ouest et sud de la région. Il s’agit essentiellement d’allées couvertes, dolmens et menhirs. Carte de la cité des Médiomatriques sous l’empire romain, héritière de la zone occupée par la peuplade celte en question. L’agriculture se développe vers 5000 av.