Histoire de la guerre d’Indochine PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’histoire de la marine française en Indochine française pendant la période histoire de la guerre d’Indochine PDF-1945 concerne des événements tels que la bataille de Koh Chang, seule victoire navale remportée par la France au cours des deux guerres mondiales.


Au moment où le pays entre en guerre avec l’Allemagne, en 1939, la marine française de la colonie se compose de deux forces navales aux fonctions bien distinctes. Cambodge et, à partir de 1893, le Laos. Asie de l’Est à la suite de la conquête de l’Indochine française. 1860, des flottilles de canonnières sont mises sur pied. Station navale de Cochinchine : 1 canonnière, 3 chaloupes-canonnières. Actuellement, la Flotte du Pacifique, nommée depuis 1950 Forces maritimes du Pacifique est l’héritière de cette tradition. Le Rigault de Genouilly de la classe Bougainville.

Depuis le traité de Tianjin de 1858, les navires militaires français et d’autres puissances ont l’autorisation de croiser librement dans les eaux chinoises. Ce qui mène à la création de flottilles de canonnières pour protéger les intérêts de ces pays le long du fleuve Yang-Tse Kiang. 1945 jusqu’à la fin de la guerre d’Indochine. En 1926, la flottille du Yang-Tse ainsi que d’autres marines étrangères sont impliquées dans les combats entre seigneurs de la guerre chinois. Croiseur cuirassé Jules Michelet de 12 000 t. Argus et Vigilante sur le Si-Kiang. Avisos de première classe de la classe Arras Marne à Saïgon et Tahure.