Fruits sauvages : 150 espèces à petits fruits charnus et leurs fleurs PDF

Avec plusieurs sous-espèces, il se trouve dans tout l’hémisphère nord, ce qui en fait le fraisier sauvage le plus répandu. Le fraisier des bois est appelé aussi populairement  fraisier commun  ou  fraisier sauvage  . C’est une espèce originaire d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Asie tropicale et fruits sauvages : 150 espèces à petits fruits charnus et leurs fleurs PDF en d’autres points du globe.


En décrivant à la fois les fruits et les fleurs de chaque espèce, cet ouvrage original peut vous accompagner en toute saison dans vos balades dans la nature.• Regroupées par type de fruits, 140 espèces font l’objet d’une fiche détaillée qui, après une présentation générale, s’attache à décrire avec précision la plante, ses fleurs et ses fruits, ainsi que les éventuelles espèces proches. Un encadré technique regroupe les informations relatives à la taille, la période de floraison, l’habitat, la comestibilité ou la toxicité…• Plus de 400 photographies couleur, qui présentent des plans rapprochés des fleurs et des fruits de chaque espèce, ainsi que des espèces proches.• Une trentaine de recettes savoureuses pour allier le plaisir de la promenade à celui de la cueillette et de la dégustation.• Un index photographique de recherche des fruits par couleur.

Elle est assez commune partout en France, sauf dans la région méditerranéenne. Les premières traces écrites de culture datent de 1324 dans les comptes de l’hôpital Saint-Jean en l’Estrée d’Arras dans lequel figure l’achat et l’entretien de fraisiers. Plougastel-Daoulas à partir des années 1760. Fraisier des bois colonisant le mur d’un four à pain. C’est une plante qui s’épanouit au printemps, avant que les feuillus ne captent l’essentiel de la lumière du soleil. CO2, d’anatomie foliaire, et d’ultrastructure des cellules. En pleine lumière, les feuilles sont plus épaisses, le feuillage plus dense, le mésophylle plus épais.

Dans un milieu plus sec, le fruit est plus petit et sec. Le fraisier des bois est une plante herbacée vivace, formant une touffe basse. Les feuilles de la base, à long pétiole, sont trifoliolées, dentées. Le limbe plus ou moins poilu est souvent un peu plissé selon les nervures secondaires. La dent terminale des feuilles est aussi grande ou plus longue que ses deux voisines, contrairement au faux fraisier.

Les tiges fleuries peuvent atteindre 30 à 40 cm. Les fleurs hermaphrodites autofertiles sont blanches et s’épanouissent d’avril à juillet. La plante refleurit parfois en automne. Les variétés à floraison continue ont en réalité quatre période de floraisons : printemps, début d’été, fin d’été, début d’automne.