EXPULSION DES JUIFS DE FRANCE PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? L’expulsion des Juifs est l’un des éléments les plus caractéristiques de leur histoire, leurs exodes en masse ayant  rarement  été le fruit de leurs décisions propres. Débutant aux premiers temps de leur histoire et participant à la création de la diaspora juive, les expulsions deviennent au Moyen Âge l’une des mesures anti-juives les plus fréquentes, dont les motivations sont autant théologiques, EXPULSION DES JUIFS DE FRANCE PDF’économiques et politiques. Article détaillé : Histoire des Juifs en Angleterre.


De Philippe Auguste (en 1182) à Louis XII (en 1501), les rois de France ont chassé puis rappelé les juifs à plusieurs reprises, semblant hésiter sur le sort qu’il fallait leur réserver dans le royaume. Les intellectuels chrétiens développaient une argumentation de plus en plus violente face au judaïsme, religion jugée fausse et inférieure, mais concevaient le maintien des juifs en chrétienté, et le pape se portait garant de leur sécurité. Ces faits, pourtant au cœur de la genèse de l’État moderne au Moyen Âge, demeurent largement méconnus et sont souvent laissés de côté par les médiévistes. Retrouver le fil des événements, cerner la volonté politique des décideurs au-delà de leur détestation personnelle des juifs et de l’antijudaïsme dominant dans la société chrétienne, saisir le point de vue des intellectuels et le sentiment des sujets chrétiens, tenter de comprendre comment les victimes réagissaient et, finalement, inscrire l’histoire particulière des juifs dans l’histoire générale du royaume de France au temps des derniers Capétiens et des premiers Valois, telles sont les ambitions de ce livre.

Article détaillé : Histoire des Juifs en Allemagne. En Allemagne avant la Seconde Guerre mondiale, les mesures antisémites incitent les Juifs au départ. Article détaillé : Histoire des Juifs en Algérie. En 1698, l’empereur Léopold Ier du Saint-Empire bannit les Juifs de Vienne. Article détaillé : Histoire des Juifs au Brésil. Portugais en reprirent le contrôle et y rétablirent l’Inquisition.

Juifs reviennent en Martinique, où ils ne sont que tolérés jusqu’à la Révolution. Articles détaillés : Exode hors d’Égypte et Histoire des Juifs en Égypte. La troisième expulsion est signée de Philippe Auguste en 1182. 1254 : des Talmuds sont saisis par le pouvoir royal et brûlés en 1242.

Entre 1292 et 1306, spoliation systématique des biens juifs, ponctuée d’arrestations, de taxes spécifiques, de saisies et ventes de biens, avec obligation de rachats pour se voir ensuite signifier une nouvelle expulsion. Et pour quitter le royaume, il faut encore payer. Bien que rappelés en 1315, peu reviennent. En 1322, sixième expulsion de tous les juifs de France, du Languedoc et de Bourgogne. Ceux du Languedoc croient trouver refuge en Aragon où ils subissent les persécutions de 1391.

En 1394, c’est la septième mesure d’expulsion, l’édit d’expulsion définitif. Il reste une poignée de juifs. Les bébés juifs sont enlevés pour être convertis de force. Le roi donne 45 jours aux Juifs pour quitter les lieux après avoir vendu leurs biens. La Provence étant rattachés au royaume, viennent les 8e et 9e expulsions en 1491 et 1501. En 1683 et 1724, respectivement Louis XIV et Louis XV expulsent les Juifs des Antilles et de Louisiane, signant les 11e et 12e expulsions. Expulsion des juifs par une ordonnance de 1683, mesures limitées aux Îles françaises dans le Code noir.

Article détaillé : Histoire des Juifs en Irak. Article détaillé : Histoire des Juifs en Italie. La Sicile relevant de la couronne d’Espagne, c’est une conséquence de l’édit d’expulsion des Juifs d’Espagne. Article détaillé : Histoire des Juifs en Hongrie. En 1360, après une tentative de conversion forcée, édit du roi Louis Ier de Hongrie. Les Juifs expulsés s’établissent en Autriche, Moravie et Pologne.

Article détaillé : Expulsion des Juifs d’Espagne. Italie du Sud en 1505, à la suite de l’annexion du royaume de Naples. Les Juifs installés dans la vieille ville de Jérusalem en 1948 furent chassés par la ligue arabe lors de la proclamation d’indépendance de l’État d’Israël. Des dizaines de milliers de citoyens juifs polonais en mars 1968 par le gouvernement soviétique qui les avait contraint à quitter le pays.

Les services des forces de l’ordre communistes avaient confisqué les passeports polonais de ressortissants juifs polonais en échange d’un aller simple vers l’extérieur. Expulsion du Portugal par décret du 5 décembre 1496. En même temps que les personnes déplacées, de nombreux Juifs ne purent rejoindre leurs maisons après la guerre. Article détaillé : Exode des Juifs des pays arabes et musulmans. Voir page 609 dans Medieval Jewish civilization: an Encyclopedia sous la direction de Norman Roth, Routledge, 2003. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 5 novembre 2018 à 17:29.

L’année 2012 CE correspond à l’année hébraïque 5772. En raison de la méchanceté de l’homme, Dieu résolut de détruire toute l’humanité et les animaux en provoquant le déluge, un sinistre naturel exceptionnel. Ceux qui restent au pays sont pauvres et sans culture spirituelle. Environ 50 000 juifs y reviennent dirigés par Zorobabel.