Envoyez les lions! ou le metier de dompteur PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Jean Richard est le fils de Pierre Richard, marchand de chevaux, et envoyez les lions! ou le metier de dompteur PDF Suzanne Boinot. Lycéen, Jean Richard est passionné par le dessin alors que sa famille le destine à devenir notaire.


Il travaille en tant que caricaturiste dans plusieurs journaux de sa région. Sa passion pour les animaux le pousse à se constituer une véritable ménagerie. Celle-ci devient si imposante qu’il crée au milieu des années cinquante un zoo à Ermenonville, où il s’installe en 1955 et dont il est élu conseiller municipal dix ans plus tard. Passionné par le cirque, il participe à des galas avec le cirque Medrano, puis présente en 1957 et 1958, le premier cirque Jean Richard grâce à la collaboration des familles Grüss et Jeannet et de leur propre cirque.

Hopital Lariboisiere, il reste six semaines dans le coma. Il reprend ensuite ses activités : en octobre 1973 une nouvelle série intitulée « Ces animaux qu’on appelle des bêtes » et en janvier 1974, il tourne un nouvel épisode de Maigret. Les suites de l’accident lui posent cependant des difficultés en réduisant sa capacité de travail : devant gérer à la fois sa carrière d’acteur et ses entreprises dans le spectacle, il est obligé de déléguer une partie de ses affaires. En 1978, le cirque Pinder connaît un premier dépôt de bilan. Jean Richard doit vendre le cirque Pinder et le cirque qui porte son nom.

En 1990, il prend sa retraite de comédien. Il est fait chevalier de la Légion d’honneur en 1995. En 1999, il perd son épouse, la comédienne Annick Tanguy, qui avait succédé à Dominique Blanchar dans le rôle de Madame Maigret à la télévision. Il meurt deux ans plus tard. En 1945, Jean Richard épouse en premières noces Anne-Marie Lejard dont il divorce six ans plus tard, en 1951. Il est mort le 19 juin 2009 à Toulon. 1950 : Désordre, court métrage de Jacques Baratier – J.

1953 : Vedettes en pantoufles, court métrage de Jacques Guillon – J. 1957 : C’est arrivé à 36 chandelles d’Henri Diamant-Berger – J. 1959 : Vous n’avez rien à déclarer ? 1963 : Bébert et l’Omnibus d’Yves Robert – M. 1963 : Dragées au poivre de Jacques Baratier – M. 1964 : Dernier Tiercé de Richard Pottier – M. 1964 : Les Mordus de Paris de Pierre Armand – M.