Comment Chateaubriand a découvert le romantisme: Roman PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Indiana est un roman de George Sand paru le 19 mai 1832 chez J. Indiana est le premier roman que George Sand comment Chateaubriand a découvert le romantisme: Roman PDF entièrement seule et qu’elle publie sous le pseudonyme masculin  G. George Sand commence à écrire Indiana au début de l’année 1832.


Ce roman est une parabole littéraire, il retrace le voyage de François-René de Chateaubriand en Amérique, à la recherche d’Atala, et tente de comprendre l’attrait et le rôle de l’Orient, et de l’Andalousie dans la perception du Romantisme. Roman d’aventures et de passion, on y croise Salim le maure, Isabel la belle chrétienne, Céleste l’épouse de François-René, Ahmed Abencerage, le personnage principal de l’un de ses romans, l’empereur Napoléon et bien d’autres personnages qui mènent vers la découverte du sens profond au 19e siècle du courant romantique.

C’est de la vie ordinaire, c’est de la vraisemblance bourgeoise. Le roman est prévu en quatre parties. Début mars, George Sand indique dans sa correspondance qu’elle a réécrit la deuxième presque en entier et qu’elle en est à la moitié de la troisième. J’ai retrouvé la vision qu’il m’avait donnée de l’île de France en écrivant le roman d’Indiana et, pour ne pas copier les cahiers qu’il avait rassemblés pour moi, je n’ai pas su faire autre chose que de gâter ses descriptions en les appropriant aux scènes de mon livre. Indiana se morfond au Lagny en compagnie de son vieux mari, le colonel Delmare, rude et autoritaire. Raymon de Ramière, jeune monarchiste plein d’esprit et avide d’intrigues amoureuses, a séduit Noun, la femme de chambre de la maison. Il rencontre Indiana lorsqu’elle fait son apparition dans le monde, à un bal: il en tombe amoureux et décide de la séduire.

Noun se suicide en se noyant dans la rivière voisine. Dans la deuxième partie du roman, Raymon poursuit ses avances auprès d’Indiana, qui, malgré son amour pour lui, lui oppose plus de résistance que prévu. La résistance passive de Ralph n’améliore pas non plus les affaires de Raymon. Piqué, Raymon persévère et parvient de nouveau à séduire Indiana. Raymon parvient à gagner l’amitié de monsieur Delmare et à fragiliser l’amitié de ce dernier envers Ralph. Ce dernier continue à surveiller et à protéger Indiana contre Raymon.

Dans la troisième partie, Indiana met à l’épreuve Raymon en lui rappelant la mort de Noun : il doit lui avouer sa responsabilité dans la mort de la servante. Mais Raymon, choqué, cesse à partir de ce moment de l’aimer. Mais la relation demeure platonique et Raymon veut aller plus loin, par vengeance. Les affaires du colonel périclitent et il décide de retourner à Bourbon avec Indiana.

Dans la quatrième partie, Raymon doit se retirer à la campagne après les revers politiques de ses soutiens, tandis qu’Indiana, le coeur brisé, voit sa situation se dégrader auprès de son mari. Déprimé, Raymon écrit une lettre à Indiana en lui disant à mots couverts qu’il l’attend, mais cesse d’y penser peu de jours après. Le colonel Delmare découvre le journal intime d’Indiana et la frappe. Elle décide de fuir et retrouver Raymon, prend le bateau et rentre en métropole. Le factotum de la maison entre : il a des raisons de penser que des voleurs de charbon pénètrent la nuit dans la propriété. Le colonel prend son fusil et l’accompagne.

Indiana a un pressentiment et s’évanouit. On apporte un homme ensanglanté, qui a reçu quelques plombs et est tombé du mur. Les femmes s’occupent du blessé et Ralph, un peu médecin, le soigne. Noun le jour de la fête champêtre de Rubelles. Ramière raconte qu’il s’est introduit dans la propriété pour examiner les rouages de la fabrique du colonel, son frère ayant une installation semblable et ayant des difficultés financières à l’entretenir.

Description de Raymon de Ramière dont les principes ne peuvent pas étouffer les passions. Dès qu’il est rétabli, il reprend ses visites nocturnes à la créole. Départ du colonel et d’Indiana pour Paris. Noun lui adresse une lettre qu’il jette au feu.