Carre histoire La fin du moyen age PDF

Musée National du Moyen Âge, Hôtel de Cluny, Paris, France. Au Carre histoire La fin du moyen age PDF Âge, la technique du vitrail consiste en une composition formée de plusieurs pièces de verre maintenues par un réseau de plomb. Il n’y eut d’abord qu’une seule couleur par morceaux de verre. Celui-ci était fixé dans les fenêtres par des tiges métalliques.


De Philippe Auguste à Louis XII, trois siècles modifient la physionomie de la France. Cette fin du Moyen Âge (1180-1515) apparaît donc pour le royaume comme un second Moyen Âge.
L’ouvrage aborde aussi bien les transformations de l’exercice du pouvoir que l’évolution économique et sociale et les changements dévotionnels qui caractérisent le second Moyen Âge en France. Sans négliger aucun des thèmes dont l’étude a été renouvelée par la recherche la plus récente, il adopte une présentation chronologique qui rend sa lecture aisée. 

Christ entre l’alpha et l’Omega de Sainte-Vitale de Ravenne. Il représente une tête de saint peinte en partie en grisaille pour les lignes de force du visage et un nimbe réalisé dans des éléments de verre bleu ciel. Pour obtenir une pâte, Pline préconise l’usage de silice et de nitre. C et on obtient alors le fondant qui est la potasse. Notre-Dame de la Belle Verrière illustre la différence entre le bleu de cobalt du centre et le bleu de manganèse de la périphérie. Au Moyen Âge, le verre est teint dans la masse en cours de fusion. On introduit un ou plusieurs agents colorants, en général des oxydes métalliques dans la pâte avant le refroidissement et la vitrification.

Le verre rouge est obtenu par l’introduction d’oxyde de cuivre calciné. Celui-ci a tendance à rendre le verre opaque et ne laisse pas passer la lumière. Pour remédier à ce problème, on utilise plusieurs techniques. On met une plaque fine de verre rouge sur du verre incolore. On obtient alors un rouge homogène ou un rouge hétérogène qui permet des dégradés plus ou moins forts de rose pourpré. Le rouge hétérogène était utilisé en particulier pour faire des effets précis.