Cannabis medical, du chanvre indien au thc de synthèse PDF

Cette page est en semi-protection longue. De nombreuses lignées de cannabis sont, en outre, obtenues par hybridation entre sous-espèces ou variétés cannabis medical, du chanvre indien au thc de synthèse PDF genre, par sélection des plantes ou encore par le bouturage qui permet de les cloner à l’identique. Le chanvre fut très largement utilisé au cours de l’histoire.


Le cannabis médical, autrefois largement utilisé, fait aujourd hui un retour remarqué, en dépit de son interdiction. Un nombre croissant de médecins se range du côté des malades qui réclament le droit de l utiliser pour se soigner, et certains juges tendent à leur donner raison.
Aussi les lieux conçus pour un approvisionnement légal en herbe et en haschich sont-ils en train de se multiplier, des Cannabis Buyers Clubs californiens aux Clubs Compassion canadiens, sans oublier les coffeeshops d Amsterdam, qui existent depuis trente ans déjà.
Les laboratoires pharmaceutiques eux-mêmes ont compris tout le parti qu ils peuvent tirer des multiples applications thérapeutiques de cette plante interdite ; ils s apprêtent à mettre sur le marché une multitude de nouveaux médicaments à base de THC et autres cannabinoïdes de synthèse. Ainsi le cannabis médical devient-il le théâtre d une lutte entre l herboristerie et les médicaments brevetés.
Bilan des pratiques liées au cannabis médical, ce livre aide également à comprendre le phénomène du « cannabis européen » (qui pousse souvent en intérieur, sous lumière artificielle) et permet de mieux saisir pourquoi celui-ci remplace de plus en plus souvent les produits traditionnels autrefois importés.
Avec des textes écrits par différents spécialistes, dont des médecins et des patients, et une riche iconographie, Cannabis médical, Du chanvre indien au THC de synthèse éclaire d un jour nouveau les enjeux qui entourent cette plante complexe, Cannabis sativa L.

Il côtoie l’être humain depuis le Néolithique. Le cannabis récréatif est considéré comme une drogue douce, notamment du fait de l’impossibilité de faire une overdose de THC. C’est ce dernier qui a donné son nom scientifique au genre botanique Cannabis, mais aussi dans le langage courant au  cannabis  récréatif. Les espèces ou sous-espèces du genre botanique Cannabis sont désignées en français par des noms différents selon l’usage qui en est fait.

En ce qui concerne l’agriculture, le  chanvrier , ou la  chanvrière , est la personne qui travaille le chanvre, mais une  chanvrière  peut aussi désigner une coopérative de producteurs ou un champ de cette plante. On disait aussi le  chanvreur  pour celui qui en broyait les tiges et le  ferrandier  pour désigner le peigneur de chanvre qui sépare les fibres. Parmi les parties de la plante, le  chènevis  désigne la graine de chanvre et la  chènevotte  sa tige centrale dépourvue d’écorce. Les auteurs d’une culture guérilla sont appelés  guerilleros  et le lieu de culture un  spot guerilla .

Les cannabinoïdes sont les substances chimiques produites par des glandes spécialisées présentes sur toutes les parties aériennes de la plante. Il existe aussi un grand nombre de surnoms allégoriques donnés familièrement aux différents sous-produits à usage récréatif dérivés des Cannabis sp. Toutefois certains auteurs mentionnent encore plusieurs espèces : Cannabis indica, Cannabis ruderalis, etc. Cette division est discutable : certains ne considèrent pas les différences entre les espèces ou les sous-espèces comme suffisamment importantes et estiment que ce sont toutes de simples variétés botaniques de Cannabis sativa. Sativa jamaïcaine destinée à être fumée. Jeune plant de Sativa exposé au Jardin d’Éden, à La Réunion. Le phénotype dit Cannabis sativa L.

Les folioles de ses feuilles sont fines et la plante est peu ramifiée. Le but est de réhabiliter la filière chanvre afin de répondre aux nouveaux défis énergétiques et environnementaux. Ces cultivars font l’objet d’un programme de sélection génétique intensif afin de minimiser leur teneur en THC. Son cycle de vie est plus long que celui des autres sous-espèces, sans doute à cause de la photopériode des régions équatoriales. Sa tige est souple et creuse. Ces plantes sont également connues pour leurs propriétés psychotropes. Ce type de plante donne un effet euphorisant lorsqu’elle est séchée, et prête à être consommée.