Bibliographie de la presse française politique et d’information générale des origines à 1944 : Lot-et-Garonne (47) PDF

Logo de la collectivité territoriale de Guyane. Les premières installations françaises commencent en 1503, mais la présence française ne devient réellement durable qu’à partir de 1643 et la fondation de Cayenne. Elle accède temporairement au statut de département français à partir de 1797 mais est progressivement transformée en colonie pénale bibliographie de la presse française politique et d’information générale des origines à 1944 : Lot-et-Garonne (47) PDF l’instauration du bagne.


Elle abandonne définitivement son statut de colonie et redevient un département français en 1946. C’est le seul territoire continental de France et de l’Union européenne en Amérique du Sud et le dernier territoire français en Amérique continentale. Comme de nombreux noms de lieux de Guyane, le nom Guyane est d’origine amérindienne. Il signifie  terre d’eaux abondantes  en arawak. Le nom officiel de la région est  Guyane . L’ajout de l’adjectif  française  dans les dénominations courantes est une commodité de langage issue de la période de la colonisation et aujourd’hui obsolète dans la mesure où il n’y a plus à notre époque en français d’ambiguïté quant à la Guyane considérée. SO, selon la liste des préfixes des codes OACI des aéroports.

Article détaillé : Géographie de la Guyane. Au sud-ouest, au triangle Itany-Marwini, un territoire de 6 000 kilomètres carrés inhabité et revendiqué par le Suriname dépend de la Guyane française. Il n’est pratiquement pas visité, à part quelques orpailleurs et des militaires français. Elle possède un climat équatorial et est essentiellement couverte d’une vaste forêt tropicale humide bordée de mangroves côté mer, la forêt guyanaise. Le relief de la Guyane s’est modelé à partir d’un socle ancien bordé par une plaine littorale.

L’essentiel de la région se trouve à une altitude comprise entre 100 et 200 mètres, signe d’une très ancienne évolution morphologique et géomorphologique dont résulte la faiblesse des contrastes topographiques. La Guyane se situe sur le plateau des Guyanes qui s’est constitué dans des terrains encaissés qui ont disparu sous l’action de l’érosion, ne laissant que quelques lambeaux métamorphisés au contact des plutons granitiques. L’absence de couverture sédimentaire, érodée au cours du temps, laisse affleurer les formations précambriennes qui ont chacune leur forme de relief caractéristiques:  collines en amandes  pour les schistes de l’Orapu, semis de collines identiques de même hauteur et à pentes convexes pour le granite guyanais. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. La pluviométrie est élevée en Guyane.