Éduquer sans crier, c’est malin PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, éduquer sans crier, c’est malin PDF déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir.


En tant que parent, vous rêvez d’offrir à vos enfants une éducation épanouissante, alliant fermeté et bienveillance. Vous voulez être à l’écoute tout en sachant poser des limites. Ce guide pratique a justement été conçu pour vous aider à adopter au quotidien les bons principes d’une éducation positive !

Découvrez comment :

  • Désamorcer crises et colères en douceur
  • Accompagner votre enfant dans ses apprentissages (sommeil, alimentation, langage…)
  • Favoriser son autonomie dès le plus jeune âge
  • Gérer les conflits entre frères et soeurs
  • Être un parent positif au quotidien grâce à des mises en situation concrètes

DE 0 À 6 ANS, TOUTES LES CLÉS POUR DES ENFANTS HEUREUX ET SEREINS !

Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Américains facétieux viennent de publier dans des revues scientifiques des canulars qui reprennent la dialectique victimaire des minorités sexuelles. Sexuality and Culture a ainsi salué un texte encourageant les hommes hétérosexuels à s’introduire des godemichés dans l’anus pour faire baisser leur homophobie. La révolution du bon sens, qui alimente la vague conservatrice, veut en finir avec les idéologues et leurs déconomètres. 1,12 million d’euros, La Fille au ballon s’est transformée pour partie en lambeaux, grâce à un mécanisme de découpage caché dans le cadre.

Les populistes, s’il leur reste à prouver qu’ils ont les idées claires, ont la chance d’avoir comme adversaire une pensée-massue, sectaire, fruste, répulsive. Christine Sourgins, Les Mirages de l’Art contemporain, La Table Ronde. Alain Kleinmann, Interrogations sur l’art contemporain Les Éditions de Paris. Face à l’immigration afro-maghrébine les Français continuent de se comporter comme de gros benets, comme de joyeux naïfs satisfaits de leur nouvelle condition de soumis : nous paierons cet aveuglement très très cher.